Accueil > Festivals > Le Festival ’Le Sixième Continent’ consacré aux tziganes de l’Est

Le Festival ’Le Sixième Continent’ consacré aux tziganes de l’Est

Du 29 mai au 9 juin 2007


9 ans déjà et une longue liste de (re) découvertes, de rencontres, d’échanges, d’engagements et de Bonheurs. Cette nouvelle édition sera sous l’égide des Rroms (Tsiganes des Pays de l’Est). Cet événement artistique et culturel ne va pas sans provoquer du débat pour tenter d’éclaircir, de savoir et de comprendre.

Le festival 6e Continent a reçu le label éco-citoyen pour son engagement écologique.
Merci de respecter la nature avec nous, en respectant le tri des déchets et en utilisant les verres réutilisables.
N’hésitez pas à utiliser vos vélos pour vous déplacer ! Les parkings à vélo au Parc de Gerland sont surveillés, mais n’oubliez pas votre cadenas !

Le Festival ’Le Sixième Continent’

La thématique retenue pour cette année est celle des Rroms-Tsiganes de l’Est !

ARTS PLASTIQUES – du 29 mai au 9 juin 2007

Expositions photographiques, artistiques, pédagogiques...

- 12 mai : performance live « Impro Rroms » à la MAPRA
Cinq artistes relèvent un défi singulier. En live, sur les rythmes et les sonorités tsiganes de DJ Schnaps et DJ Olga, les participants disposent de 5 heures pour réaliser une œuvre chacun autour des cultures Rroms.

Participeront à cette performance :

- Farid Chaachouan
- Daniel Capparelli
- Anne Guerrant
- Frederique Romans
- Line Clément

- Cette exposition collective sera visible du 12 au 18 mai à la MAPRA et du 29 mai au 9 juin au 6e continent.

- Exposition « Dessine moi une roulotte » à la Galerie La Rage - du 29 mai au 9 juin « Une roulotte se promène dans la tête de l’artiste
Et quand elle voyage jamais ne s’arrête »

- Autour du thème de la roulotte, 20 artistes exposent leurs oeuvres à la galerie La Rage.

- Exposition photographique « les Rroms célèbres » - à la bibliothèque de la Guillotière - 29 mai au 9 juin

- Quel est le point commun entre Elvis Presley, Yul Brunner, Django Reinhardt ? Ils sont tous d’origine Rrom. Proposée par l’association « la Voix des Rroms », cette exposition de photographique nous offre les portraits de ces artistes légendaires.

- Exposition Photographique « Rroms en bidonvilles, Lyon 2002-2007 : la construction d’une Europe dans ses marges » - au centre social Bonnefoi – du 29 mai au 9 juin

- Saisissant de réalité et de beauté, le regard d’un photographe lyonnais, Benjamin Vanderlick, sur la communauté rrom de Villeurbanne.

MUSIQUE TZIGANE

- Gypsy Sound System Featuring : DJ Schnaps et DJ Olga
Samedi 12 mai - 19h à la MAPRA
Mardi 29 mai - 21h au 6e Continent
Vendredi 1er juin - 20h au Parc de Gerland

Le Gypsy Sound System c’est un frémissement, un hurlement, une caresse. C’est la vie qui parle pour et par toutes les musiques, dont ces deux ménestrels des temps modernes se font serviteurs. De l’Inde à l’Espagne, en passant par les Balkans, des mélodies traditionnelles aux modernes tempos chaloupés, électrisés, ragganisés, dubisés, c’est un soupir intime de bonheur au service de la magie.

- Urs Karpatz
Vendredi 1er juin à partir de 19h30 – Parc de Gerland

Fondé en 1993 par Dimitri, personnage atypique passionné de chants tsiganes et ancien dresseur d’ours, les neuf chanteurs instrumentistes d’Urs Karpatz s’inscrivent dans la plus pure tradition tsigane. Ils chantent leurs racines nomades au travers de mélodies nostalgiques en Romanès, de sons riches de cymbalums, cithares, accordéons, clarinette et percussions.

Sans la moindre concession à la mièvrerie, ils nous font découvrir les différentes facettes de la musique rrom ; une musique vivante, débordante d’énergie, langoureuse et festive qui reflète une civilisation à l’histoire souvent douloureuse et qui chante toujours pour garder l’espoir.

- Parno Graszt (Hongrie)
Samedi 2 juin- à partir de 19h30- Parc de Gerland

On ne sort pas d’un concert de Parno Graszt indemne ! Le corps est fatigué d’avoir sautillé et l’esprit occupé par des mélodies inoubliables. Originaire de Paszab, un petit village hongrois, Parno Graszt est l’exemple même de la convivialité, de la fête et des traditions. Avec ses dix musiciens âgés de 10 à 77 ans, le groupe a enflammé en 2006 le célèbre Paléo Festival de Nyons où il est reprogrammé cette année.

- Malossol
Vendredi 1er juin – 20h00 au parc de Gerland
Vendredi 8 juin – 20h00 à la place Saint-Louis

Malossol pratique une musique (non) traditionnelle des pays de l’Est, une musique sans frontière, à la fois populaire, festive et audacieuse.
Avec plus de 600 concerts, ce quartet franco-polonais ne cesse de réinventer la musique de l’Est. Les trois éléments clés du groupe : l’énergie du rock (voire du punk), l’inspiration de l’Est et la générosité de l’improvisation. Sur scène, ils vous baladeront entre rock, reggae, ska et folklore imaginaire…

- Zaragraf
Vendredi 8 juin – 20h00 – place de l’École (Gerland)

De la Yougoslavie à l’Andalousie, les influences se mêlent et se démêlent pour offrir une synthèse originale et colorée pleine d’arrangements inattendus. Un quartet composé de Mira, la chanteuse yougoslave, Manu, le guitariste aux influences rock, Bruno, virtuose de la guitare flamenca et Pepe, musicien marqué par ses origines andalouses…Poétique et envoûtante, leur musique sait se faire entraînante pour un final acoustique endiablé… On en redemande !

- No Mad ?
Vendredi 8 juin – 20h00 – Berges du Rhône

Si leur inspiration première vient des musiques tsiganes et klezmer, l’univers insolite de No Mad ? se déroule comme un cartoon, une musique animée aussi bondissante que mystérieuse. Un univers qui voyage entre opéra, jazz et rock. Sur scène, toute une flopée d’instruments s’en donnent à cœur joie, dans des histoires chantées sans parole où l’imaginaire est roi !

- Kocani Orkestar (Macédoine)
Samedi 2 juin à partir de 19h30– Parc de Gerland

Cette fanfare est une bombe !
Imaginez l’énergie et le brio d’un fantastique Gypsy brassband, avec une énorme section de cuivres funky. Originaire de Macédoine, le Kocani Orkestar mixe rythmes turcs, bulgares et solos orientaux pour une fête sonore authentique, virevoltante et pleine d’émotions.

« A la fois kitsch et jazzy, avec une frénésie flamboyante qui redonnerait le moral à une armée de déprimés » - Télérama

« Folie, solos déchirants, liberté : entre flamenco et free jazz, fanfare turque et rythme slave, cette musique tsigane de Macédoine déroute et fascine » - Libération

CINEMA TZIGANE

- Jeudi 7 juin à 20h30, 6e Continent
Projection de “Latcho Drom”, documentaire de Tony Gatlif, 1993, 103’

"Latcho Drom retrace la route historique des gitans de l’Inde jusqu’en Espagne. Depuis des siècles, ils ont été maudits, chassés, condamnés à errer pour la vie. Seule la musique a conservé la mémoire des origines. (…) Quand la musique gitane parle, mon sang aussi. Je suis partagé entre une envie de pleurer, ou de me lever et de danser. Si j’étais un cheval noir, je partirais au triple galop pour cogner la terre avec mes sabots". Tony Gatlif
Suivi d’un débat en présence de Tony Gatlif (sous réserve)

- Mardi 5 juin à 20h30, 6e Continent
Projection de “Qui a peur des tsiganes roumains ?”, documentaire d’Evelyne Ragot, 1996, 60’

En 1989, Leonardo Antoniadis, argentin missionné par Médecins sans frontière, avait commencé à photographier des tsiganes dans leur camp de caravanes à Nanterre. Aujourd’hui, il revient filmer l’errance et la survie d’une des familles. De camp précaire en camp précaire, un "road-movie" Paris-Roumanie vers une situation plus incertaine encore.

Suivi d’un débat en présence d’Evelyne Ragot et de représentants d’associations locales qui travaillent avec des Rroms.

Journée de réflexion le 1er juin 2007

Regards croisés sur l’histoire et les représentations culturelles des Rroms avec : Laurent Aubert (atelier d’ethnomusicologie, Genève), Claire Auzias (Historienne, Marseille), Marcel Courthiade (Linguiste, INALCO, Paris), André Gachet (ALPIL, Lyon), Saimir Mile (Juriste rrom albanais, association La voix des Rroms), Xavier Pousset (ARTAG, Lyon), Isabelle Rivé (Centre d’histoire de la Résistance et de la Déportation, Lyon), Esmeralda Romanez (Association Samudaripen, Arles)…

CONTES TZIGANES

ARMELLE AUDIGANE dite « Annak » et RAYMOND JEAN dit « Peppo »
Mercredi 6 juin 2007 sur réservation pour les bibliothèques municipales (BM)
- « Le long du chemin » à la BM Gerland – 14h00 (tout public) : en extérieur devant la roulotte ou à l’intérieur en cas d’intempéries.
- « Le long du chemin » à la BM Béchevelin – 16h00 (tout public)
- « Le Mariage d’Atyek » à la BM Jean Macé – 18 h00 (Public adulte)
- « Michto ! » au 6e Continent – 21h00 (tout public)

D’origine tsigane, Annak et son mari Peppo (accordéon, cymbalum, flûtes) nous offrent trois contes roms : « Le long du chemin » (contes pour enfants), « Le Mariage d’Atyek », qui raconte les trois nuits d’un mariage nomade ; et « Michto ! » pour découvrir comment le Conte chemine…
En partenariat avec les bibliothèques municipales et Paroles en festival.

Sixième continent
51 rue St Michel
69007 LYON



Le cerveau russe est humide, il ne flambe pas du feu de l'intelligence, et quand tombe en lui l'étincelle du savoir, il fume et s'éteint. Maxime Gorki

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0