Accueil > Artistes russes > Une rétrospective de l’oeuvre du grand mariniste russe Aïvazovsky

Une rétrospective de l’oeuvre du grand mariniste russe Aïvazovsky


Dans le cadre de l’Année de l’Arménie. Une rétrospective de l’oeuvre du grand mariniste Aïvazovsky, dont la peinture, éclatante de lumière, met en scène l’homme en lutte contre la mer, est présentée au Musée de la Marine de Paris.

Musée national de la Marine
Palais de Chaillot
17 place du Trocadéro et du 11 Novembre
75016 PARIS
Bus : 22, 30, 32, 63, 72, 82
Metro : Trocadéro
Information +33 (0)1 53 65 69 69
Reservation +33 (0)1 53 65 69 53

Hovannès (Ivan) Aïvazovski (1817-1900) est né en Crimée, sur les bords de la mer Noire, à laquelle il restera attaché. Après des études à
l’Académie des Beaux-Arts de Saint-Pétersbourg, il part en
Italie, devenant le premier jeune Arménien à bénéficier d’une
éducation artistique européenne. Peintre prolifique —près
de six mille oeuvres répertoriées—, il acquiert vite une
renommée internationale. Delacroix fait son éloge et Turner
le qualifie de génial.

Le musée national de la Marine à Paris présente une cinquan-taine
de ses oeuvres liées au thème de la mer. Mer souvent
furieuse, déchaînée, peinte d’une touche vigoureuse, qui
embrasse l’horizon et au-delà. Face à elle, en elle, Aïvazovski
figure des hommes en lutte, que rien ne semble vouloir faire
renoncer à ce combat contre les éléments. Il est aussi un
remarquable peintre de la lumière, symbole de la vie, de la foi
et complément indissociable de la mer. Lumière de la
connaissance, qui l’inscrit dans la tradition de la culture
arménienne.


La Galerie nationale d’Arménie à Erevan prête une trentaine
d’oeuvres, dont des huiles sur toile, parfois de très grand for-mat.
La Galerie des Offices à Florence, le musée de la
Congrégation des Mékhitaristes à Venise, le Musée arménien
de France à Paris, ainsi que des collectionneurs privés, contri-bueront
à l’exposition.

De nombreux peintres plus jeunes s’enthousiasmèrent pour
Aïvazovski, fondateur à leurs yeux d’une nouvelle école de
peinture. L’exposition fait une place à Vartan Mahokian,
Charles Atamian, Arsène Chabanian...

Du 6 février au 28 mai 2007
Musée national de la Marine
17 place du Trocadéro, 75016 Paris



Se faire des amis est une occupation de paysans, se faire des ennemis est une occupation d'aristocrates. Proverbe russe

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0