Accueil > Spectacles > Ballets > ’Roméo et Juliette’ de Rudolf Noureev, le danseur étoile russe

’Roméo et Juliette’ de Rudolf Noureev, le danseur étoile russe

Première le 25 juin 2005


La partition-fleuve de Prokofiev trouve sa juste correspondance dans la mise en scène très cinématographique, somptueuse et colorée de Rudolf Noureev : avec ses décors et costumes sortis tout droit des peintures de la Renaissance italienne, le ballet restitue avec fougue la jeunesse, la verdeur et la passion qui attisent le drame shakespearien.

ROMEO ET JULIETTE :

- Ballet en trois actes d’après William Shakespeare
- Chorégraphie et mise en scène Rudolf Noureev (Opéra de Paris - 1984)
- Décors Ezio Frigerio
- Costumes Ezio Frigerio et Mauro Pagano.
- Les Etoiles, Les Premiers Danseurs et le Corps de Ballet
- Orchestre de l’Opéra National de Paris
- Direction musicale Kevin Rhodes.

Cet amour, on le sait, naît sous le sceau de l’interdit. L’histoire des amants tragiques, héritée du Quattrocento, n’a pas fini de hanter les siècles. Comme si, toujours, demeuraient vivaces les haines ancestrales et la loi archaïque des « appartenances ». La partition de Prokofiev, élaborée au plus près du drame shakespearien, inspire à Noureev une dramaturgie puissante, où s’affrontent violence et passion, et où le dénouement voit l’innocence livrée sur l’autel des convenances sociales.

Rudolf Noureev

Rudolf Noureev est né dans une famille tartare, d’origine paysanne de la République soviétique de Bachkirie. Dès son plus jeune âge, le petit garçon aima la musique et la danse. Il commença par danser des danses folkloriques à l’école avec les Pionniers. A l’âge de 16 ans, il passe une audition à l’école de danse de Léningrad où on l’accepta.

Il fit ses débuts au Théâtre Kirov à Leningrad. Au cours de ses trois années passées au Kirov, il dansa une quinzaine de rôles (Don Quichotte, la Bayadère, la Belle au Bois Dormant, le Lac des Cygnes...). Noureev enregistra un énorme succès !

Danseur étoile de la troupe du théâtre Kirov de Léningrad, Noureev profite de sa première tournée triomphale en Occident en 1961 pour s’y installer définitivement. Le 16 juin à l’aéroport du Bourget, en France, au moment de monter dans un avion pour Londres , le virtuose de la danse Rudolf Noureev échappe à la surveillance de ses accompagnateurs et saute par dessus les barrières de la douane. Le gouvernement français lui accorde l’asile politique. Danseur d’élévation d’une exceptionnelle virtuosité, doué d’une remarquable beauté plastique il entame une carrière internationale qui le mène au poste de directeur de la danse à l’Opéra de Paris (1983). Directeur de l’Opéra de Paris, Rudolf Noureev a porté la compagnie au plus haut. Anciens élèves de scène tentent aujourd’hui de transmettre son héritage : la rigueur et l’élan de vie qu’il a donnés à la danse classique.
Il meurt du sida en 1992.

Première 25 juin 2005
Représentations :

- 27, 28, 29 juin 2005
- 1er, 2, 5, 6, 7, 9, 11, 13, 14* (m) juillet 2005
* matinée gratuite dans la limite des places disponibles
Tous les spectacles sont à 19h30 sauf la matinée (m) à 14h30.

Durée du spectacle 3h05 avec 2 entractes
Prix des places :
- 75 €
- 62 €
- 52 €
- 41 €
- 28 €
- 18 €
- 18 €
- 10 €
- 5 €

Ouverture des réservations :
- Internet et Correspondance, 7 février 2005
- Téléphone RTI Province, 4 avril 2005
- Téléphone RTI Paris, 5 avril 2005
- Aux guichets, 14 jours avant la date de la représentation choisie.

Opéra Bastille
Paris
75010



Qui est seul n'est pas toujours pauvre, mais qui est pauvre est trop souvent seul. Proverbe russe

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0