Accueil > Cinéma Russe > Film russo-kazakh ’SHIZO’ de Guka Omarova et Sergei Bodrov

Film russo-kazakh ’SHIZO’ de Guka Omarova et Sergei Bodrov

Date de sortie : 4 Mai 2005


Shizo vit dans la steppe. C’est un adolescent rêveur à l’avenir incertain. Entraîné par le petit ami de sa mère dans les cercles de la mafia locale, Shizo est chargé de recruter des boxeurs pour des combats illégaux. La vie de Shizo va basculer lorsqu’un de ses boxeurs est mortellement blessé et lui demande de reverser les gains du combat à sa femme et à son enfant. Alors qu’il tient sa promesse, l’adolescent tombe amoureux de la jeune veuve.

SHIZO de Guka OMAROVA

Festival International du film de Cannes 2004
Sélection officielle Un Certain regard.

Film kazakh, russe, français, allemand - 2003 - 103 min - Couleur.

Scénario : Guka Omarova, Sergei Bodrov
Image : Khasanbek Kydyraliyev
Son : Andrey Vlaznev
Montage : Ivan Lebedev
Musique : SIG
Avec : Olzhas Nusupbaev, Eduard Tabyschev, Olga Landina, Bakhytbek Baymukhanbetov, Viktor Soukhorukov, Gulnara Jeralieva, Kanagat Nurtay.

Production : Sergei Bodrov, Serguei Selyanov, Sergei Azimov

SYNOPSIS

Mustafa, quinze ans, est surnommé Schizo. Personne ne croit en son avenir. Il est chargé par le petit ami de sa mère d’embaucher des boxeurs pour des matchs illégaux.

Mais sa vie bascule lorsque le jeune boxeur qu’il vient de recruter est mortellement blessé au cours d’un combat. Celui-ci confie à Schizo l’argent qu’il vient de gagner en lui demandant de l’apporter à sa femme et à son jeune fils.

Schizo s’acquitte de sa mission mais tombe amoureux de la jeune femme. A présent, il sait pour qui il doit gagner de l’argent, quelqu’en soit le prix.

Dès cet instant, il va mettre un point d’honneur à subvenir aux besoins de sa nouvelle famille et prendre sa revanche sur la société.

Pour plus d’information



L'histoire est encore plus rancunière que les hommes. Nicolaï Karamzine

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0