Accueil > Cinéma Russe > Une soirée spéciale avec le cinéaste russe Vitali Kanevski

Une soirée spéciale avec le cinéaste russe Vitali Kanevski

JEUDI 3 FEVRIER A 20H30


La cinquième édition des journées cinématographiques dionysiennes Est-ce ainsi que les hommes vivent ? nous offre une rencontre spéciale avec Vitali Kanevski, le célèbre cinéaste russe.

FESTIVAL EST-CE AINSI QUE LES HOMMES VIVENT ? - 5ème édition : Sauvage innocence

Dans le cadre du Festival de cinéma ’EST-CE AINSI QUE LES HOMMES VIVENT ?’ à SAINT-DENIS, nous vous proposons :

Projections de 2 films de Vitali Kanevski :

- Nous les enfants du XXème siècle de Vitali Kanevski
Russie/1993/couleur/1h25/vostf/Interdit au moins de 16 ans.
Documentaire consacré à la vie actuelle des enfants des rues.

- A l’automne d’une nouvelle vie de Vitali Kanevski
Russie/2002/couleur/53’/vostf/inédit.
A la Douma de Moscou, des adolescents, par le biais de petits reportages, apprennet des députés eux-mêmes dans quel pays ils vont vivre et ce que l’avenir leur réserve.

- Séance suivie d’une rencontre avec Vitali Kanevski.

Le réalisateur Né en 1935 en Russie, Vitali Kanevski étudie le cinéma au VGIK à Moscou. Accusé d’un forfait qu’il nie avoir commis, il est condamné à huit ans de prison, obtenant son diplôme de réalisateur seulement en 1977. Son premier long métrage, ’Zamri-umri-voskresni’ (Bouge pas, meurs et ressuscite) - film cruel, d’inspiration autobiographique - obtient la Caméra d’or à Cannes en 1990. Le talent de ce cinéaste est confirmé par Samostojatelnaja zhizn’ (Une vie indépendante, 1992), qui reçoit le Prix du jury au Festival de Cannes. ’My, deti 20 veka’ (Nous, les enfants du XXème siècle, 1993) est un documentaire sur la dure condition des enfants de la rue à Saint-Pétersbourg. Sans foyer, baignés dans la violence, ses protagonistes nous révèlent la réalité d’une Russie au futur incertain.

Rétrospective Vitali Kanevski :

- Mardi 1er février - 14h : Bouge pas, meurs et réssuscite
- Jeudi 3 février à partir de 18h30 : Une vie indépendante, Nous, Les enfants du XXe siècle (1994) et A l’automne d’une nouvelle vie (2002). En présence de Vitali Kanevski et Dinara Droukarova (comédienne).

La cinquième édition des journées cinématographiques dionysiennes ’Est-ce ainsi que les hommes vivent ?’ nous offre près de 80 films classiques ou inédits.

Place du Caquet
93200 Saint-Denis
Quartier : Centre Ville-Basilique

Informations :
- Un restaurant/bar à vin sera ouvert sur la place du Caquet, à coté du cinéma, du vendredi 4 au dimanche 6. Assiettes gourmandes et sélection de vins.



L'histoire est encore plus rancunière que les hommes. Nicolaï Karamzine

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0