Accueil > Spectacles > Danse > ’Casse Noisette’ de Tchaïkovski, célèbre compositeur russe

’Casse Noisette’ de Tchaïkovski, célèbre compositeur russe

Du 15/12 au 31/12/2004


Dans ce ballet où se projettent les délires hoffmanniens, l’ombre de Tchaïkovski semble planer sur le personnage de Drosselmeyer. À eux trois, ces hommes font de l’univers de l’héroïne une lanterne magique où elle, l’enfant illuminée, chemine vers une paix intérieure. En aimant Casse-Noisette, elle se fait messagère de leur désir, celui d’un bonheur attendu au soir de la vie.

En 1997, lorsqu’on m’invita à présenter Casse-Noisette, il me parut délicat de monter avec douze danseurs une œuvre conçue d’ordinaire pour un effectif plus important. Réflexion faite, puisque dans ce conte pour enfants tout devenait concevable après les douze coups minuit, pourquoi cette heure ne favorisait-elle pas également le rêve des plus grands ? J’ai donc accepté, mais il me fallait davantage pour aborder ce projet. Peu avant, je découvris le « rebirthing », une méthode respiratoire qui procure le bien être après une foule de sensations contradictoires. Au cours de cette « renaissance », de l’angoisse aux visions paradisiaques, comme dans les contes, tout peut arriver. C’est donc en référence à cette expérience que j’ai monté Casse-Noisette. Elle donne sens aux agissements de Drosselmeyer qui par le souffle guide l’esprit de Marie vers le pays des rêves alors que son corps est agité d’étranges convulsions.

Comme d’autres chorégraphes, je suis revenu au texte initial d’Hoffmann publié en 1816. Dumas père s’en inspirera pour écrire son Casse-Noisette de Nuremberg, une version qui aura la faveur de Marius Petipa à la création du ballet en 1892. Mais on raconte que Tchaïkovski qui aurait préféré le premier, fut déçu de ce choix. Sans doute, le compositeur regrettait que l’argument ignore l’épisode de La noix dure relaté uniquement par Hoffmann. Conte à l’intérieur du conte, La noix dure est un récit fantastique qui est relaté à Marie. Il relance le processus dramatique et permet d’apprendre que Casse-Noisette n’est autre que le neveu de Drosselmeyer, victime d’un sort que seul l’amour peut libérer. Une révélation qui aurait permis à Tchaïkovski de composer un second acte plus dramatique. Mais Petipa qui avait comme exigence d’employer un grand effectif préféra conclure par un divertissement. On sait que nous étions dans une situation inverse, c’est pourquoi le second acte de notre Casse-Noisette intègre La noix dure.

Thierry Malandain


Synopsis

Acte I

À l’occasion de la fête de Noël, Marie reçoit de son parrain Drosselmeyer un Casse-Noisette en bois. Jaloux, son frère Frédéric brise le jouet. Drosselmeyer le répare et la soirée continue. À la nuit tombée, Marie assiste à des choses bien étranges : le sapin de Noël grandit et une bataille s’engage entre des rats et son protégé. Marie le sauve de la mort en assommant le Roi des rats et elle s’évanouit. Une tempête de neige efface alors les traces de la bataille.

Acte II

Lorsqu’elle se réveille, Marie est dans son lit. Drosselmeyer lui rend visite et raconte l’étrange histoire de la « Noix Dure ».

« Un Roi et une Reine ont une enfant. Un jour, le Roi chasse Dame Souris de son royaume. Par crainte de son esprit vengeur, il place un Chat auprès du berceau de l’enfant. Malgré cette surveillance, la Souris parvient à jeter un sort à la jeune princesse Pirlipat qui devient instantanément fort vilaine. Drosselmeyer, le mage de la cour, annonce que seule une noix de Cratacuc sauvera la princesse. Il parcourt alors le monde à la recherche de cette fameuse noix et la trouve chez un cousin de Nuremberg. Son fils, neveu de Drosselmeyer, est celui qui cassera la noix pour la princesse. Après avoir croqué l’amande, Pirlipat retrouve sa beauté mais le jeune homme marche par mégarde sur la queue de Dame Souris et se voit transformé en Casse-Noisette. Selon Drosselmeyer, il retrouvera sa forme humaine après avoir vaincu le Roi des rats et grâce à l’amour qu’une jeune fille lui offrira en dépit de sa triste figure . »

Le Roi des rats est mort, Marie aime Casse-Noisette, le jeune homme retrouve son apparence et entraîne Marie dans la Valse des Fleurs. Mais toute histoire prend fin, Marie se retrouve curieusement seule auprès de son jeu de bois. Arrive alors Drosselmeyer accompagné de son neveu ; Marie reconnaît le jeune homme de son rêve.


PROGRAMME :

- 15/12/2004 Montauban France Eurythmie 20h30

- 15/12/2004 Montauban France Acte Jeune public - Eurythmie 14h

- 16/12/2004 Montauban France Acte II Jeune public - Eurythmie 14h15

- 18/12/2004 Biarritz France Gare du Midi 21h

- 18/12/2004 Biarritz France Acte IJeune public et Âge d’Or Gare du Midi 15h

- 19/12/2004 Biarritz France Gare du Midi 17h

- 22/12/2004 Anvers Belgique Stadsschouwburg Antwerpen 20h

- 23/12/2004 Anvers Belgique Stadsschouwburg Antwerpen 20h

- 24/12/2004 AnversBelgique Stadsschouwburg Antwerpen 14h

- 25/12/2004 Anvers Belgique Stadsschouwburg Antwerpen 14h (en option)

- 26/12/2004 Anvers Belgique Stadsschouwburg Antwerpen 20h

- 26/12/2004 Anvers Belgique Stadsschouwburg Antwerpen 15h

- 29/12/2004 Reims France Grand Théâtre de Reims 20h30

- 30/12/2004 Reims France Grand Théâtre de Reims 20h30

- 31/12/2004 Reims France Grand Théâtre de Reims 20h30



L'histoire est encore plus rancunière que les hommes. Nicolaï Karamzine

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0