Accueil > Spectacles > Opéra > ’Otello’, sous la direction musicale de Valery Gergiev

’Otello’, sous la direction musicale de Valery Gergiev

Opéra Bastille - Première 17 février 2005


D’une telle rencontre entre un chef-d’œuvre aux mille facettes et un grand chef aussi secret, à l’inspiration toujours libre et imprévisible, on peut tout attendre. Le suspens est entier et la confiance totale. Un sommet musical.

OTELLO DE GUISEPPE VERDI (1813-1901)

Opéra en quatre actes (1887) :

- Livret de Arrigo Boito d’après le drame de William Shakespeare
- En langue italienne.

Direction musicale Valery Gergiev
Mise en scène Andrei Serban
Décors Peter Pabst
Costumes Graciela Galán
Lumières Joël Hourbeigt
Chef des Choeurs Peter Burian

AVEC :
- Otello Vladimir Galouzine
- Jago Carlos Alvarez
- Cassio Gordon Gietz
- Roderigo Sergio Bertocchi
- Lodovico Riccardo Zanellato
- Montano René Schirrer
- Desdemona Soile Isokoski
- Emilia Ekaterina Gubanova
- Araldo Rodrigo Garcia
- Orchestre et Choeurs de l’Opéra National de Paris
Maîtrise des Hauts-de-Seine
- Choeurs d’enfants de l’Opéra National de Paris

Chez Verdi, les héros, hommes ou femmes, sont des marginaux. C’est Manrico, gitan d’adoption dans Le Trouvère. C’est l’Inca Alvaro dans La Force du destin. C’est un proscrit dans Ernani. C’est le bossu Rigoletto. Et s’il s’agit d’une héroïne, c’est « La Traviata » - « dévoyée » au sens propre. Ce qui intéresse Verdi chez le marginal, c’est sa vulnérabilité. Une « différence » qui fragilise, malgré la noblesse naturelle, malgré la force physique. Et cette fragilité est plus sensible dans l’amour. En tacticien, Iago a vu cette faiblesse chez le Maure. Entre la magnificence du guerrier noble et vertueux qui surgit à l’acte I, et l’homme qui se tue, ayant vu sa déchéance morale, une lente désagrégation de son être a lieu. Et parce qu’il est « autre », plus intense est cette tragédie de l’intime doute de soi.

Opéra Bastille - Première 17 février 2005

Représentations :
- 21, 24, 27 (m) février 2005
- 2, 5, 8, 10 mars 2005
- Tous les spectacles sont à 19h30 sauf la matinée (m) à 14h30.

Prix des places :
- 130 € | 110 € | 85 € | 70 € | 50 € | 35 € | 20 € | 9 € | 5 €

Ouverture des réservations :
- Internet et Correspondance, 18 octobre 2004
- Téléphone RTI Province, 22 novembre 2004
- Téléphone RTI Paris, 23 novembre 2004
- Guichets 14 jours avant la date de la représentation choisie.



L'histoire est encore plus rancunière que les hommes. Nicolaï Karamzine

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0