Accueil > Spectacles > Théâtre > Trilogie Svetlana Alexievitch : à Ivry sur Seine

Trilogie Svetlana Alexievitch : à Ivry sur Seine


La trilogie que nous présentons ici est un hommage au travail de Svetlana Alexievitch, à son courage. C’est aussi une plongée, tout à fait théâtrale, au coeur de l’âme et des déchirures du peuple russe.

Un spectacle à trois voix entrelacées :
- Mise en scène de Nicolas Struve
- Vassili Pétrovitch N. (quatre-vingt-sept ans, membre du parti communiste depuis 1920.
- Margarita Pogrebitskaïa (cinquante-deux ans, médecin).
- Anna M. (cinquante-cinq ans, architecte).

Dans l’immédiat après Union Soviétique, trois récits tirés d’entretiens menés par Svetlana Alexievitch, avec trois anciens membres du parti communiste d’URSS, chacun ayant tenté de se suicider parce qu’intimement attaché au monde qui s’effondrait.

Ces histoires sont aussi les nôtres. Ces gens ne sont pas de lointains étrangers mais, en quelque sorte, nosvoisins de paliers ou des membres de notre famille, des cousins peut-être, qu’on ne verrait pas (assez) souvent.

Je voudrais que leurs maux soient dits. M’intéresse que la douleur soit dite. Mais telle qu’elle le serait lors d’une conversation se prolongeant tard dans la nuit, sans pathos ni cris mais avec sourires, complicité.
Il n’est sûrement pas inutile aujourd’hui de donner à entendre de telles histoires – à contre-courant. Pourtant, plus qu’à l’idéologie, je m’intéresse à ces deux femmes et à ce vieil homme.
Ces gens sont innocents, ces gens sont coupables, et le plus souvent bouleversants. Êtres humains qui ont dit – puis à qui l’histoire a dit : Disparaissez ! Et il faudrait que ce "disparaissez !" (comme tous les : "disparaissez !") réveille notre effroi.
Les personnages d’Ensorcelés par la mort ont lutté croyant que « tout le monde allait être heureux ».
Il s’agit sans afféterie mais joyeusement de laisser voir, entendre, venir jusqu’au spectateur, la peur et le courage, la détresse et l’enthousiasme, l’héroïsme et la faiblesse, bref l’humanité de ces trois êtres…

Le spectacle voudrait être un pas de retour vers nous-même, vers notre histoire, un pas à hauteur d’homme et de femme, à hauteur d’être humain, où l’aveuglement se dirait avec l’espoir et la lâcheté avec la souffrance.
Ensorcelés par la mort est un geste de mémoire, un geste de vie.
Nicolas Struve

Durée du spectacle : 1h30
Studio Casanova - Ivry Sur Seine
69 Av. Danielle Casanova - 94200 Ivry Sur Seine



Ce n'est pas le champ qui nourrit, c'est la culture. Proverbe russe

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0