Accueil > Cinéma Russe > Le film "Gainsbourg - vie héroïque" avec Dinara Droukarova

Le film "Gainsbourg - vie héroïque" avec Dinara Droukarova

Date de sortie cinéma : 20 janvier 2010


Avec ce premier film, le célèbre dessinateur Joann Sfar s’attaque à un sujet ambitieux, tentant de retranscrire la personnalité aussi mystérieuse qu’envoûtante de Serge Gainsbourg, fils d’immigrants russes juifs.

Fils d’immigrants russes juifs, il rêva d’abord de devenir artiste-peintre. Par la suite, il devint célèbre en tant qu’auteur-compositeur-interprète et toucha à de nombreux styles musicaux, mais aussi au cinéma et à la littérature.

De Lucien à Serge Gainsbourg, de l’enfant anticonformiste à la figure mythique, une plongée dans la vie démesurée et hallucinée du chanteur français. Sa fascination pour les femmes, son enfance qui le poursuivra, son imagination sans limites, ses conquêtes inoubliables. Et ses penchants autodestructeurs, sa franchise déconcertante, sa passion pour le dessin, ses textes provocateurs et ses cigarettes. Une vie presque héroïque.

Il s’est créé l’image d’un poète maudit et provocateur. Les textes de ses chansons jouent souvent sur le double sens et illustrent son goût pour la provocation, en particulier érotique (Lemon Incest) ou pornographique (Love on the Beat).

Durée : 2h10 min Année de production : 2009
Distributeur : Universal Pictures International France

La vie de Gainsbourg, du jeune Lucien Ginsburg dans le Paris occupé des années 1940, jusqu’au poète, compositeur et chanteur célébré dans le monde entier.

Le film explore son itinéraire artistique, du jeune homme épris de peinture à la consécration de sa musique dont l’avant-gardisme en a fait une véritable icône de la culture française. Mais aussi la complexité de sa vie adulte à travers ses amours tumultueuses.

En 1951, Serge Gainsbourg se marie à Élisabeth Levitsky, fille d’aristocrates juifs russes émigrés, avec qui il restera jusqu’en 1957.

Il rencontre ensuite Françoise-Antoinette Pancrazzi, dite Béatrice (princesse Galitzine). Le 7 janvier 1964, il se marie avec elle. Elle lui donne une fille baptisée Natacha le 8 août 1964.

Après un deuxième divorce, il s’installe à la Cité internationale des Arts, dans une chambre d’étudiant, en février 1966. Ayant renoué avec Béatrice en 1967, ils ont un fils au printemps 1968, Paul, qui n’a jamais réellement connu son père.

En 1968, il rencontre l’actrice britannique Jane Birkin. Leur fille Charlotte Gainsbourg naît le 21 juillet 1971 à Londres. Ils se séparent en 1980.

Il a interprété, avec sa fille, le morceau Lemon Incest dans l’album Love on the beat en 1984. Il a également écrit et composé pour elle l’album Charlotte for Ever en 1986.

En 1981, il épouse une jeune mannequin, Bambou, dont il a un fils, Lucien dit Lulu Gainsbourg, né le 5 janvier 1986.


Le rôle de la mère de Serge Gainsbourg est tenu par Dinara Droukarova !

Les vêtements des années 30 n’allaient pas du tout à Dinara Droukarova. Le réalisateur voulait une mère qui ne vieillit pas, il avait cette image d’une maman éternellement jeune et belle, et il tenait à ce qu’il y ait cette notion dans son histoire, donc dans les costumes...



Le beau moment d'une dette, c'est quand on la paie. Proverbe russe

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0