Accueil > Spectacles > Théâtre > ’Sous-Sols’ librement inspiré du roman ’Bas-Fonds’ de M. Gorki

’Sous-Sols’ librement inspiré du roman ’Bas-Fonds’ de M. Gorki

Du 18 janvier au 9 février 2008


Dans des sous-sols vit et survit tout un peuple de paumés, de clandestins, de réfugiés. Dans ces Bas-Fonds, ils arrivent par dizaines, par centaines...

distribution de "Sous-Sols"

Mise en scène, écriture : Claire Dancoisne
Assistée de : Patricia Pekmezian

Avec : Henri Botte, Thomas Dubois, Gaëlle Fraysse, Esther Mollo, Lucas Prieux, Maxence Vandevelde

- Musique : Pierre Vasseur
- Lumières : Manu Robert
- Personnages : Bertrand Boulanger, Marie Bouchacourt
- Costumes : Francis Debeyre
- Couture : Annette Six
- Machines : Fred Parison, Patrick Smith
- Construction : Joris Janssens, Sylvain Liagre, Amaury Roussel
- Décors, objets : Claire Dussaux, Coline Lequenne

Avec l’aide de :
- Audrey Cauwet, Zoé Gadenne, Maarten Janssens, Hortense Perreaut, Lola Rozé

- Régie générale en répétition : Sylvain Liagre
- Régie générale en tournée : Paco Galan
- Régie Lumères : Manu Robert
- Régie Son : Frédéric Druaux
( Régie Plateau : Paco Galan

Une production du Théâtre La Licorne :
- avec Le Channel - Scène nationale de Calais et le Bateau Feu - Scène nationale de Dunkerque.
- avec le soutien de l’Avant-Seine de Colombes.

Dans des sous-sols vit et survit tout un peuple de paumés, de clandestins, de réfugiés. Dans ces Bas-Fonds, ils arrivent par dizaines, par centaines...
Vie grouillante de chuchotements, de murmures épuisés, de colères refoulées et de haines non dissimulées.

Un monde refuge vers lequel ils ont choisi de descendre, invisibles aux yeux de ceux qui les avaient de toutes façons déjà oublié.

En faisant le choix de vivre comme des taupes insomniaques, méchantes et dézinguées, ces fous furieux de la vie inventent des sous-terrains poétiques, absurdes et décalés.



Orphelin de père à l’âge de cinq ans, Maxime Gorki est élevé par ses grand-parents. À l’âge de huit ans, il doit renoncer à l’école pour gagner sa vie. Au cours de sa jeunesse difficile il exerce de nombreux métiers. Cette période lui suggère le choix de son pseudonyme – gorki signifie « amer », « aigre » en russe - et lui inspire la pièce Les Bas-Fonds (1902). Son œuvre sera marquée par sa vie. Elle y gagnera un réalisme très puissant, que Tchekhov, son aîné de huit ans, dont il fut l’ami, soulignait, lorsqu’il lui écrivait : « Quand vous représentez un objet, vous le voyez et le palpez. »

" Tout est dans l’homme, tout est pour l’homme ! L’homme seul existe, tout le reste est l’oeuvre de ses mains et de son cerveau. L’homme ! Quel mot magnifique ! Comme cela sonne fier ! Il faut respecter l’homme ! Pas le plaindre, pas l’humilier par la pitié, mais le respecter. Buvons à l’homme, Baron ! " extrait de la pièce ’Les Bas-Fonds’ de Maxime Gorki.

Ce spectacle est une aventure toute nouvelle pour La Licorne.
Construit comme une partition à la fois visuelle et musicale, on découvre une fresque quelque peu incroyable. Des personnages hors du commun (ni marionnettiques, ni masqués, ni réalistes…) donnent à voir un microcosme humain et troublant.

Sous-Sols est un monde résolument pictural à la fois cinématographique et chorégraphique. Une création passionnée pour une équipe fidèle aux chemins de traverse.

Théâtre Paris-Villette - Parc de la Villette
211, avenue Jean Jaurès
75019 Paris
Métro : porte de Pantin

Réservation 01 40 03 72 23 du lundi au vendredi de 11h à 13h et de 14h30 à 18h

Visuels : Photo de Sylvain Liagre



Tu attendras sept années de mariage pour faire des louanges de ta femme. Proverbe russe

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0