Art Russe

 
Accueil
Boutique
Spectacles
Cinma
Expositions
Festivals
Opra
Musique
Thtre
Cirque
Peinture
Sculpture
Danse
Livres
O sortir?


Le temps d’un caf russe..
Du 18 au 26 fvrier 2006

Certains spectacles naissent d’une passion pour un auteur, celui-ci s’est prsent comme un voyage que l’on vous aurait organis. Comme des ’touristes’, nous avions une image de poupes russes, de cosaques aux grandes bottes, de voix d’hommes dans les glises Orthodoxes...

Le spectateur s’installe comme pour boire un caf, regarde deux petites ttes blondes chanter une berceuse russe devant une affiche pour un shampoing avec de grands slogans en criture cyrillique.

Notre spectacle ressemble un carnet de voyage, avec ses esquisses de danse folklorique, un morceau de chanson recopi phontiquement, une marionnette de fortune dcoupe dans de la mousse matelas, et les meilleurs moments de nos dcouvertes littraires... Nous vous invitons vous arrter une heure, lire une couleur, un flocon de neige sur votre paule, couter un chant populaire juste le temps d’un caf russe...

Certains spectacles naissent d’une envie, d’une passion pour un auteur, de quelques vers recopis sur un cahier... Celui-ci s’est prsent comme un voyage que l’on vous aurait organis, une demande pour un festival autour de la Russie : le thme s’tendait devant nous libre et vaste comme une plaine slave, comme des « touristes », nous avions une image de poupes russes, de cosaques aux grandes bottes, de voix d’hommes dans les glises Orthodoxes...

Et puis, vint la lecture ! A. Tchekhov, N. Gogol, Dostoevski, Pouchkine, (...), le choix devenait ardu. Faire une lecture de six sept heures risquait d’tre indigeste ! Il fallait choisir, trancher tout en donnant un aperu, une couleur, un sentiment... Voil pourquoi, ces lectures se sont intitules « Le temps d’un caf russe » : cette petite heure o l’on fait escale dans un pays immense, dont le pass imprgn le prsent. On s’installe pour boire un caf, on regarde deux petites ttes blondes chanter une berceuse russe, devant une affiche pour un shampoing avec de grands slogans en criture cyrillique. Notre spectacle ressemble un peu un carnet de voyage, avec ses esquisses de danse folklorique, un morceau de chanson recopi phontiquement, une marionnette de fortune dcoupe dans de la mousse matelas, et les meilleurs moments de nos dcouvertes littraires... Le lecteur est un peu comme le voyageur : il ne sait quel chemin, quel auteur choisir pour dcouvrir les vastes plaines de la Russie.

Alors, s’arrter une heure, lire une couleur, un flocon de neige sur votre paule, couter un chant populaire juste le temps d’un caf russe...

Toute la Russie est notre Cerisaie... A. Tchekov

Le grenier de la babouchka

La scnographie

Nous avons procd comme dans nos voyages : tous les objets russes ou ayant un lien avec la Russie taient mis prcieusement de ct dans de vieilles valises, et pour certains dans une caisse en bois... Tout cela s’est fait en mme temps que nos recherches de lecture. La scnographie s’est installe avec les comdiennes sur le plateau... De nos valises, nous sortmes des draps slaves, des poupes peintes, de vieux livres, un service caf peint la main d’inspiration orthodoxe, de gros cierges sur des coupelles de verre ouvrag ...

Ainsi, avant mme de commencer le travail d’exploration du texte et de la mise en scne, nous tions dans un capharnam digne du grenier d’une grand-mre Ukrainienne ... Le point de dpart s’tendait sous nos yeux et nous partmes de ce principe pour articuler les diffrentes lectures : un grenier contenant toute sorte d’objets dans lequel s’installent deux femmes, et o elles dcouvrent avec bonheur des photos, un journal intime, des livres entasss...

La babouchka : la grand-mre

Les textes

Un livre dans une main, un stylo et un carnet dans l’autre, et nous voil parties pour un voyage littraire, feuilletant une page, notant une phrase, une ide, esquissant dans la marge un croquis de personnage, un motif brod sur fond rouge (...) :

- La Cerisaie (extraits)
Anton Tchekov

- Le centre de gravit (nouvelle adapte)
Victoria Tokareva

- Le Nez (adaptation)
Nicolas Gogol

Dans son livre « Conseil un crivain », A. Tchekov parle de son admiration pour Tolsto, il conseil son ami Gorki (Les bas fonds), de lire « Crimes et chtiments », oeuvre majeure de Tolsto, tous les soirs, comme il semble le faire lui-mme.

Nous avons pris les conseils de l’crivain la lettre et lu galement « Les rcits de Sbastopol ». Malheureusement, Tolsto, est difficile morceler, et des extraits sortis de leur contexte risquaient mme de nuire l’attrait et l’intrt de ses rcits. Nous avons gard A. Tchekov, son got pour Tolsto tant celui de la simplicit et de la vrit avant tout.

Puis nous avons rencontr le personnage trs attachant de cette femme touche dans son « Centre de gravit », mi-chemin entre une « femme au bord de la crise de nerf » et une hrone romantique. Au moment o elle dcide d’en finir en s’immolant par le froid sur son balcon par une temprature de trente degr en dessous de zro, un homme surgit du balcon voisin et atterrit ct d’elle ... Est-il un psychopathe dangereux ou au contraire la rincarnation de son premier amour ? Pourquoi s’enfuit-il ainsi de chez lui ?

Avec la Russie contemporaine pour toile de fond, cette nouvelle pleine d’humour et de rebondissements se prte une lecture vivante et thtralise, les personnages se rpondent, se racontent, et nous emmnent dans leur tragi-comdie personnelle.

Il nous fallait pour poursuivre ce voyage en explorant toutes les facettes de cet trange pays quelque chose de vraiment spcial, comme un breuvage dont le got mystrieux nous emmne ailleurs, vraiment ailleurs, peut-tre mme dans une autre dimension, une autre ralit. Et c’est ainsi que l’criture de Gogol nous est apparue : singulire, profondment originale. Nous avons donc choisi de lire « Le Nez » qui mle l’humour l’tranget.

Nous avons referm l notre carnet de lecture, avec des pointills et des pages blanches car ce spectacle reste volutif : nous avons pris rendez-vous avec des auteurs passionnants que nous retrouverons peut-tre au fil du temps, et c’est toute la libert que ce voyage littraire nous laisse, la ligne est trace, les tapes peuvent changer...

’Le temps d’un caf russe’, spectacle cr et interprt par Brengre et Marie-Laure Gilberton.

Au Thtre de l’Usine
rue D. Lebovici
95610 Eragny-sur-Oise
Rservations : 01 30 37 01 11

5 Reprsentations 2006 :

- 18 fvrier 21h et 19 fvrier 16h
Tarif unique : 5 €

- 24 et 25 fvrier 21h, 26 fvrier 16h
Tarifs : 15 € / 12 € / 8 €

Dans le cadre du dispositif « En fvrier pas de vacances pour le spectacle vivant ». Ce dispositif est mis en place par les trois thtres et le CNR de Cergy-Pontoise. Il donne accs une programmation pendant les vacances scolaires de fvrier.


Librairie russe Slavika.com

Dans la mme rubrique :


 

 

 

 

Art Russe - Festival de l'Art Russe - Rendez-vous culturels russes en FranceRussomaniaRussie.net, le Web franco-russe!Russie.TV



Pour contacter www.Art-Russe.com, cliquez ici!

Partenaires : Asie-centrale.com, France-Belarus.com, France-CEI.com, France-Ukraine.com, Pays-baltes.com, Russie.net, Russie.tv, Russomania.com, Slavika.com