Art Russe

Art Russe

 

Accueil
Boutique
Spectacles
Cinéma
Expositions
Festivals
Opéra
Musique
Théâtre
Cirque
Peinture
Sculpture
Danse
Livres
Où sortir?
Nos invitations!

Théâtre

VIIIème Festival Russe - Théâtre Axel Toursky

1 Impasse du Théâtre - 13003 Marseille - Tél. : 04 91 02 58 35.

Le Festival Russe du Théâtre Toursky vous propose un programme exceptionnel du 4 au 30 mars 2003! Vous pourrez ainsi assister à des séances de cinéma suivies d'une soirée Cabaret russe, un moment festif où le public se familiarise avec la richesse d'une culture millénaire portée par la musique, le chant et la danse populaire.

VIIIème Festival Russe : CINÉMA 04/03/2003

du mardi 4 au samedi 8 mars à 20 h 30
Séances cinéma suivies de cabarets russes
Ce qui caractérise le mieux le cinéma russe, c'est cette pureté stylistique qui sait donner aux histoires les plus simples l'essentiel d'une exactitude sans détour. Chaque élément de la tragédie humaine est emporté dans le tourbillon de l'histoire; chaque plan est comme agrandi par une sorte de poésie de l'émotion qui accumule de l'âme.

  • Boule de Suif - Pichka - 1934
    de Guy de Maupassant mis en scène par Mikhaël Romm
    Mardi 4 mars à 20h30
  • Normandie-Niemen - 1960
    mis en scène par Jean Dreville
    Mercredi 5 mars à 20h30
  • Ne t'afflige pas
    de Gueorgui Daniela
    Jeudi 6 mars à 20h30
  • Est-Ouest - 1999
    mis en scène par Régis Wargnier
    Vendredi 7 mars à 20h30
  • Journal de sa femme - 2002
    mis en scène par Alexei Outchitel
    Samedi 8 mars à 20h30

VIIIème Festival Russe : RIGOLETTO - 16/03/2003

Vendredi 14, samedi 15 mars à 21h, dimanche 16 mars à15h
Création mondiale - Sous-titrage en français
Théâtre Académique Central d’Etat de Marionnettes de Moscou
Mise en scène : André Dennikov
Marionnettes : Tatiana Reva
Scénographie : Anna Lvova
Costumes : 
Dimitri et Alexandra Andréev
Arrangements musicaux :
Mikaël Lebedev
Lumières : Perechkine
Son : Chepchelevitch
Avec : André Dennikov, 
Youri Kalinnikov, 
Constantin Doubitchev, 
Euguenia Roubanovskaya, 
Vera Tcherkinskaya, 
Maxime Muchayer, 
Vladimir Berkoun, Irina Osintzova, Irina Yakovleva.

L’ère des ordinateurs, des publicités-réclames, des succès foudroyants, des échos retentissants, de l’infernale musique rythmique, des catastrophes mondiales, c’est l’ère des Rois, de ces individus qui manipulent nos sentiments et s’arrogent sur nous un droit de vie et de mort. 
Cette facette cynique fait partie de notre quotidien.
Bien qu’en retrait de leurs personnages, les montreurs de marionnettes ont une proximité magique avec eux ; ils les réveillent avec une douceur infinie de leurs rêveries baroques de dentelle et de soierie pour les entraîner à travers des chorégraphies imaginaires.
Les sujets somptueux qu’ils fabriquent sont d’une facture esthétique qui procède d’un savoir-faire unique.
Ces artistes ont des talents multiples puisqu’ils sont à la fois acteurs, chanteurs, maîtres de ballets et artisans éclairés de l’illusion.
Après l’immense succès rencontré lors de la dernière édition du Festival Russe, il nous semblait important de réinviter ces virtuoses marionnettistes.
Rigoletto, un des ouvrages les plus populaires de Verdi, est une œuvre à part qui abolit les limites du traditionnel opéra romantique pour atteindre une écriture orchestrale autonome.
Durée : 2 h
Coproduction Théâtre Toursky.

VIIIème Festival Russe : "HOMMAGE À PROKOVIEV" - 18/03/2003

Mardi 18 mars à 21 h
Récital violon et piano
Patricia Kopatchinskaja, violoniste 
Michel Bourdoncle, pianiste

Au programme :
- Sonate n°1 opus 80 en fa mineur de Prokoviev
- Der Seiltänzer pour violon et piano de Gubaidulina
- La suite miniature pour violon et piano de Cui
- Sonate n°7 pour piano de Prokofiev.

Pianiste et violoniste hors pair, Prokofiev est considéré comme le plus grand compositeur russe du XXème siècle.
La Sonate n°7 est un sommet dans le répertoire moderne du piano.
Patricia Kopatchinskaja se produira pour la première fois à Marseille. Cette virtuose a remporté le 1er prix du Concours International Henryk Szeryng au Mexique.
Leader Ship de la nouvelle génération musicale, elle est invitée par les plus grands festivals et saluée par la critique internationale.
Michel Bourdoncle, bien connu du public marseillais, mène une carrière de soliste international.
Durée : 1 h 30.

VIIIème Festival Russe : "LE NŒUD COULANT" 21/03/2003

Vendredi  21, samedi 22 mars à 21h, dimanche 23 mars à 15h
Sous-titrage en français
De Roustam Ibraguimbekov - Théâtre Moderne de Moscou
Les vendredi 21, samedi 22 mars à 21h, dimanche 23 mars à 15h

De Roustam Ibraguimbekov
Théâtre Moderne de Moscou
Mise en scène : 
S. Vragova et R. Ibraguimbekov
Scénographie et costumes : L. Nagolova
Arrangements musicaux : 
N. Artamonov et M. Gorsky
Chorégraphie : T. Borissova
Lumières : E. Tarabanov
Avec : O. Tsarev, H. Staradoub, 
S. Pineguine, A. Bolsounov, 
O. Maslenikov, L. Gregoub, A. Joukov, 
A. Goloubeva, N. Menchova, 
O. Svobodina, O. Kondukov, 
K . Konouchkine, M. Merkoulov, 
D. Manokine, S. Sokolov.

L’action se déroule en 1930. Un colonel de l’armée blanche est complice de l’assassinat de Raspoutine.
Ce rôle est directement inspiré d’un personnage réel.
Immigré en France pour échapper aux remords, le colonel Subbotin se fixe à Paris dans un hôtel bon marché qu’il partage avec le capitaine Konovalov, son subordonné. Mais rien ne parvient à le délivrer du poids de son acte. Tantôt obsédé, tiraillé par le souvenir d’une femme qui, jadis, le sauva du nœud coulant, tantôt poursuivi jour et nuit par le fantôme du mort qu’il apparente à son suicide manqué, rien ne lui apporte la paix.
C’est un homme égaré dans un exil physique et intérieur, un être déraciné, abattu, résigné et dénué de toute émotion et de tout sentiment dont la fin tragique offrira un salut involontaire.
Cette intrigue se situe dans l’histoire russe à travers l’abdication du tsar, les Révolutions de février et d’octobre et le régime totalitaire en URSS.
Durée : 2 h.

VIIIème Festival Russe : "WOYZECK" 30/03/2003

Vendredi 28, samedi 29 mars à 21h, dimanche 30 mars à 15h
Sous-titrage en français
De Georg Buchner - Théâtre National Académique Lensoviet de Saint-Pétersbourg
Mise en scène : Iouri Boutoussov
Ce spectacle a reçu le prix National Soffite d’or.

Théâtre National Académique Lensoviet de Saint-Pétersbourg
Mise en scène : Iouri Boutoussov
Scénographie et costumes : 
Alexandre Chichkine
Chorégraphie : Nikolaï Réoutov
Lumières : Konstantin Anikine
Musique : Tom Waits 
Avec : Dimitri Panteleev, Elena Krivets, Olga Mouravitskaïa, 
Mikaïl Poretchenkov, Evgueni Filatov, Andrei Zibrov, Gueorgui Traougot, Konstantin Khabenski, Svetlana Pismitchenko, Mikaïl Deviatkine, Alexandre Ejov, Kirill Khroupenkov, Konstantin Anissimov.

Un drame poignant qui appelle aux sentiments humains : compassion, pitié, amour. Un drame où la passion aveugle et sourde ébranle l’édifice lézardé d’une société grotesque.
En incarnant son Woyzeck dans un pauvre bougre de soldat, un être ordinaire, simple et frustre, un être de chair et de sang, ballotté, aspiré dans le tourbillon de l’Histoire, Georg Büchner s’interroge avec pessimisme sur le destin tragique de l’homme écrasé par la fatalité sociale. 
Dans une métaphore sur la néantisation de l’homme, il dira qu’il n’est rien, moins que rien, poussière, sable, ordure. 
Woyzeck renonce à porter l’uniforme que l’armée lui impose. Hanté, écartelé par des obsessions qui lui font voir le monde dans l’horreur et le sang, il se laisse emporter par la jalousie et tue une femme aussi simple que lui. 
Et comme pour accréditer ce pressentiment de catastrophe imminente, la scénographie organise autour d’un jeu de symboles, son explicité brutale et provocante. Dans cette tragédie non dépourvue d’accents révolutionnaires, Woyzeck annonce les signes d’une révolte plébéienne contre la traditionnelle misère allemande.
On est pris par les syncopes chaotiques d’un tango qui embrume la scène avec les étirements d’un accordéon qui pleure l’homme brisé par l’absurdité de la vie.
Durée : 1 h 30.

Gagnez des INVITATIONS avec Art-Russe.com !

Art Russe - Festival de l'Art Russe - Rendez-vous culturels russes en FranceRussomaniaRussie.net, le Web franco-russe!Russie.TV



Pour contacter www.Art-Russe.com, cliquez ici!