Accueil > Spectacles > Opéra > L’opéra de Igor Stravinsky (1882-1971) ’The Rake’s Progress’

L’opéra de Igor Stravinsky (1882-1971) ’The Rake’s Progress’

Première 3 mars 2008 à 19h30


Contacté par Diaghilev, à la tête de la troupe des ballets russes, Igor Stravinsky connaît la gloire avec trois ballets : L’Oiseau de feu, Petrouchka et Le Sacre du printemps. Avec Pulcinella, d’après Pergolèse, débute la période dite ’néoclassique’ de Stravinsky : elle durera jusqu’à l’opéra The Rake’s Progress, en 1951.

Contacté par Diaghilev, à la tête de la troupe des ballets russes, Igor Stravinsky connaît la gloire avec trois ballets : L’Oiseau de feu (1910), Petrouchka (1911) et Le Sacre du printemps (1913) surtout suite à la chorégraphie de Nijinski. Avec Pulcinella (1920), d’après Pergolèse, débute la période dite ’néoclassique’ de Stravinsky : elle durera jusqu’à l’opéra The Rake’s Progress, en 1951.

L’opéra de Igor Stravinsky (1882-1971) ’The Rake’s Progress’ :
- Opéra en trois actes (1951)
- Livret de Wystan Hugh Auden et Chester Kallman, inspiré d’une série de peintures homonyme de William Hogarth
- En langue anglaise

NOUVELLE PRODUCTION

- Direction musicale Edward Gardner
- Mise en scène Luc Bondy
- Décors Richard Peduzzi
- Costumes Moidele Bickel
- Lumières Dominique Bruguière
- Chef des Choeurs Peter Burian

- Trulove René Schirrer
- Anne Trulove Laura Claycomb
- Tom Rakewell Toby Spence
- Nick Shadow Laurent Naouri
- Mother Goose Hilary Summers
- Baba the Turk Jane Henschel
- Sellem Ales Briscein
- Keeper of the madhouse Ugo Rabec

Orchestre et Choeurs de l’Opéra national de Paris.

- Palais Garnier / Opéra de Paris
- Première 3 mars 2008 19h30
- Représentations 5, 8, 11, 14, 16 (14h30), 19*, 22, 24 mars 2008 19h30
- *GALA AROP
- Prix des places 130€, 130€, 110€, 65€, 39€, 21€, 10€, 7€.

Ouverture des réservations individuelles :

- Internet 13 nov. 2007,
- Correspondance 13 nov. 2007,
- Téléphone 10 déc. 2007,
- Guichets 28 jan. 2008



Le cerveau russe est humide, il ne flambe pas du feu de l'intelligence, et quand tombe en lui l'étincelle du savoir, il fume et s'éteint. Maxime Gorki

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0