Accueil > Cinéma Russe > Les nuits arméniennes du cinéma

Les nuits arméniennes du cinéma

Du 29 au 31 mars 2007


Dans le cadre des expositions Paradjanov le Magnifique et Les enfants de Paradjanov l’École nationale supérieure des beaux-arts organise des conférences, projections et concerts, moments forts qui viendront enrichir le regard porté sur Serguei Paradjanov, mais aussi sur la culture arménienne et en particulier le cinéma.

Paris - Ecole nationale supérieure des Beaux-arts /

Première nuit arménienne : jeudi 29 mars de 19h30 à minuit :

- 19h30 : projection de films de Gareguine Zakoyan, en présence du réalisateur films présentés : Art sous écrou, 1998, 26 mn et Karayan, 2002, 42 mn
- 20h30 : collation arménienne
- 21h30 : projection de Voyage en Arménie de Robert Guédiguian (2006, 2h05) Se sachant gravement malade, Barsam souhaite retourner sur la terre qui l’a vu naître. Lorsqu’il s’enfuit en Arménie, il prend soin de laisser de nombreux indices pour que sa fille Anna puisse le rejoindre. Ce voyage obligé dans ce pays inconnu deviendra pour elle ce que Barsam voulait qu’il soit : un voyage initiatique, une éducation sentimentale, une nouvelle adolescence.

Seconde nuit arménienne : vendredi 30 mars de 19h30 à minuit :

- 19h : projections de vidéo d’artistes arméniens
Avec des œuvres de : Vharam Aghassian, Azat, Hamlet Hovsepian, Arman Grigorian, Karine Malzakian, etc.
- 20h : collation arménienne
- 20h30 : projection de Calendar (2003) d’Atom Egoyan. Un photographe canadien d’origine arménienne part en Arménie avec la femme qu’il aime, afin de rapporter douze images d’églises pour le calendrier... Avec Arsinée Khanjian (l’interprète), Ashot Adamian (le guide), Atom Egoyan (le photographe).

Troisième nuit arménienne : samedi 31 mars de 20h à minuit :

- 20h : projections de Sayat Nova et de Fresques de Kiev de Serguei Paradjanov
- 21h30 : collation et concert de musique arménienne

La projection des vidéos d’artistes arméniens et des films de Garegin Zakoyan et Serguei Paradjanov est le fruit une collaboration avec l’association Apollonia (échanges artistiques européens) de Strasbourg.

Pendant toute la durée de l’exposition sont par ailleurs projetés dans les espaces d’expositions les films sur l’art de Paradjanov, Hakop Hovnatanian (1967) et Arabesque sur le thème de Pirosmani (1986), ainsi que le film documentaire Paradjanov, le dernier collage (1995), de Krikor Hamel et Rouben Kevorkiantz (1995).

29, 30 et 31 mars 2007, droits d’entrée : de 5 à 10€

La projection des vidéos d’artistes arméniens et des films de Garegin Zakoyan et Serguei Paradjanov est le fruit une collaboration avec l’association Apollonia (échanges artistiques européens) de Strasbourg.

Paris - Ecole nationale supérieure des Beaux-arts
14 rue Bonaparte
75006 Paris



Qui est seul n'est pas toujours pauvre, mais qui est pauvre est trop souvent seul. Proverbe russe

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0