Accueil > Expositions > Exposition russe de sculptures d’Alexandre Bourganov à Bruxelles

Exposition russe de sculptures d’Alexandre Bourganov à Bruxelles

Du 14 septembre au 14 octobre 2002 : Les Journées de Moscou à Bruxelles


Le fondateur du musée et directeur artistique du festival est Alexandre Bourganov, sculpteur russe réputé, membre de l’Académie des Beaux-Arts et professeur à l’Académie Stroganov. Ses monuments se retrouvent dans maints pays du monde, dont cinq en Belgique : Genk, Liège, Louvain, Marchienne-au-Pont.

Journées de Moscou à Bruxelles

Les Journées de Moscou à Bruxelles se veulent un festival d’art où scintilleront les diverses facettes de la culture russe. L’art plastique est présenté par la Maison Bourganov, musée d’Etat de la Ville de Moscou, déjà familier des Belges. Il y a deux ans, ce musée a accueilli une imposante exposition consacrée à la Belgique à l’occasion des Journées de Bruxelles à Moscou.

Le fondateur du musée et directeur artistique du festival est Alexandre Bourganov, sculpteur russe réputé, membre de l’Académie des Beaux-Arts et professeur à l’Académie Stroganov. Ses monuments se retrouvent dans maints pays du monde, dont cinq en Belgique : Genk, Liège, Louvain, Marchienne-au-Pont.

Alexandre Bourganov apparaît comme un maître éminent de la modernité qui a su enfermer dans ses formes l’esprit de la fin du XXe et du début du XXIe siècle. Dans le Théâtre de sculptures qu’il a créé les images, les gestes, les angles de vue contribuent à modeler un espace intellectuel de métaphores artistiques. La tragédie et l’espoir, la laideur et la beauté, la cruauté et la mansuétude sont les principaux sujets de réflexion de l’artiste. Le Théâtre des sculptures est comme une partie d’échec qui n’en finit pas, où toutes ces images s’entrechoquent. Mais sur ce drame de l’éternel conflit si cher à la philosophie et à la littérature russe, Bourganov plante l’ange, symbole de l’Espoir

Le choix des œuvres n’est pas fortuit. L’auteur présente quelques grandes sculptures de bronze : « La Lettre », « La naissance de Pégase », « Le Nœud », « Le Sphinx », et plusieurs autres qui matérialisent des concepts communs à tous les hommes, mais qui sont en même temps étroitement liés à la culture russe séculaire, aux traditions de l’art, de la littérature, de la philosophie russes. Toutes partagent des liens conceptuels et plastiques et forment un ensemble sculpté qui accentue l’espace environnant.

L’exposition est un phénomène artistique en soi. Les sculptures peuplent le Mont-des-Arts pour mettre en communion la sculpture russe et l’architecture européenne. Aurait-on pu trouver meilleur symbole de notre amitié, notre bonne entente, notre soutien mutuel que cette synthèse ?



Ce n'est pas le champ qui nourrit, c'est la culture. Proverbe russe

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0