Accueil > Spectacles > Concerts > Un hommage à la musique russe

Un hommage à la musique russe

Le 7 decembre à 20h30


Cette cantate de Rachmaninov est fondée sur un poème de Nicolas Nekrassov, la Forêt verte, que le compositeur a traduit en Printemps ’Vesna’. Alexandre Nevski est l’une des plus belles réussites de musique pour le cinéma, composée par Prokofiev pour le film d’Eisenstein.

Tugan Sokhiev débute un cycle Rachmaninov avec une partition peu connue en France en compagnie du superbe chœur Orfeon Donostiarra. La partie soliste sera tenue par le talentueux baryton Garry Magee et la merveilleuse mezzo-soprano Ekate­rina Semenchuk.

Cette cantate de Rachmaninov est fondée sur un poème de Nicolas Nekrassov, la Forêt verte, que le compositeur a traduit en Printemps (« Vesna ») ; sous ces titres bucoliques se cache le drame d’un mari jaloux tenté par la vengeance ; mais, au moment de passer à l’acte, l’homme est surpris par l’arrivée du printemps qui lui ôte sa folie meurtrière et l’incite au pardon.

Alexandre Nevski est l’une des plus belles réussites de musique pour le cinéma. Celle qu’a composée Prokofiev pour le film d’Eisenstein est d’une telle puissance d’évocation qu’elle existe même sans le support des images. Le compositeur en a tiré une cantate en sept épisodes qui retracent l’épopée du prince de Novgorod : depuis La Russie sous le joug mongol jusqu’à la victoire finale, en passant par la célèbre Bataille sur la glace, chœur, soliste et orchestre déroulent les inventions thématiques magistrales d’un Prokofiev manifestement subjugué par le souffle épique du cinéaste.

Les réservations par téléphone : (+33) 5 61 63 13 13 (à compter du 12 septembre 2006)
Les réservations téléphoniques doivent être faites au minimum 7 jours avant la date du concert, et être acquittées dans un délai de 6 jours après l’appel. Au-delà de ce délai, les places seront remises à la vente.

Par correspondance à : Orchestre National du Capitole de Toulouse Service abonnements
BP 41408 - 31014 Toulouse Cedex 6



Se faire des amis est une occupation de paysans, se faire des ennemis est une occupation d'aristocrates. Proverbe russe

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0