Accueil > Spectacles > Cirque > Bartabas revient avec la musique tzigane moldave

Bartabas revient avec la musique tzigane moldave

Jusqu’au 27 juillet 2006


Le 60ème Festival d’Avignon qui, une fois n’est pas coutume, s’est ouvert au galop de la cavalerie du Théâtre Zingaro de Bartabas.

Les festivaliers sont invités jusqu’au 27 juillet à se transporter hors les murs à dix kms au nord-est d’Avignon, au domaine de Roberty qui jouxte l’hyppodrome de la ville. Sous un chapiteau est installé une piste circulaire où Bartabas, le fondateur en 1984 le Théâtre équestre Zingaro, y présente son dernier spectacle "Battuta" en première en France, après avoir été créé à Istanbul.

Une création qui s’apparente à un spectacle de cirque équestre tsigano-slave très au point et ponctué de séquences comiques plutôt qu’aux rituels et aux recherches des dernières réalisations de Bartabas.

Ce qui demeure présent dans "Battuta" est la place accordée à la musique qui donne son rythme endiablé au spectacle et est improvisée par des instrumentistes venus de Moldavie (une fanfare) et de Transylvanie (un quintette à cordes).

Bartabas invite le public à le suivre en pays tzigane où les hommes courent aussi vite que les chevaux et où l’on vit à un rythme survolté, du mariage à la mort avec la roulotte des Tziganes et leurs chevaux. L’intrusion d’un faux ours évoque la manière de vivre tzigane.

A ce titre, dès 1989, le Festival d’Avignon l’avait invité pour son "Cabaret équestre III" et il y est revenu en 1991 avec "Opéra équestre", avec "Chimère" en 1994, "Eclipse" en 1997 et "Trippyk en 2000. Au centre de la piste, coule de l’eau de façon continue, du haut du chapitau au sol.



Aime ta femme comme ton âme et bats-la comme ta pelisse. Proverbe russe

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0