Accueil > Spectacles > Concerts > Racha Arodaky, grand concertiste franco-russe au Festival ’Piano aux (...)

Racha Arodaky, grand concertiste franco-russe au Festival ’Piano aux Pyrénées’

Le 23 juillet 2006 à Barèges et à Toulon le 9 août 2006


Racha Arodaky, d’origine syrienne, étudie au CNSM de Paris dans la classe de Dominique Merlet. Elle obtient son Premier Prix à 16 ans et part se confronter à la mythique école russe au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou avec Yevgueni Malinine.

Exceptionnellement douée, elle a su se construire une expérience unique, au sein des écoles les plus prestigieuses de son instrument. Sa rencontre avec Murray Perahia, dont elle devient pendant plusieurs années une des rares élèves, parachève son cheminement vers les grandes traditions pianistiques.

Sa passion et sa rigueur révèlent toutes les facettes d’une personnalité curieuse et espiègle, guidée par une « sensibilité frémissante » (Jacques Drillon). Jamais impudiques, les interprétations de Racha Arodaky sont pourtant toujours des découvertes par la délicatesse des attaques et la vitalité des sonorités. Ils lèvent le mystère sur le potentiel expressif d’un répertoire, visent la plus haute intensité musicale, sans faux-semblants ni afféteries. Le seul vrai mystère reste la source d’énergie qui permet à cette pianiste de devenir en live ou en audio, le chantre unique des compositeurs qu’elle sert avec beaucoup de talent.

« La musique n’est pas que l’art des sons ; elle est avant tout une affaire humaine ».

Si Racha Arodaky est aujourd’hui une valeur confirmée !

Accomplie sur le plan technique et mature dans ses choix artistiques, qui l’orientent vers un répertoire romantique sans délaisser les anciens (comme Scarlatti, dont elle interprète régulièrement certaines Sonates) ni les modernes, elle mène une carrière de récitaliste dans des salles aussi différentes que la Salle Pleyel à Paris, le Barge Music à New York, ou encore l’Opéra du Caire. Son écoute unique et son sens du style en font également une partenaire recherchée d’orchestres prestigieux (elle a joué les concertos de Beethoven, Grieg, Mozart, Tchaïkovski, Liszt avec l’Orchestre Colonne, l’orchestre Bohémia de Prague, l’Opéra de Massy, l’orchestre Philharmonique de Belgrade, l’orchestre du XXème siècle de Moscou).

Parallèlement à son activité de concertiste, elle reste très attachée à faire connaître la musique au plus grand nombre et se mobilise autour d’enregistrements très remarqués (Mendelssohn, Scriabine et Scarlatti).

Cette musicienne entrée première nommée à 13 ans au Conservatoire de Paris dans la classe de Dominique Merlet - jouera Brahms, Schumann et certaines des sonates de Scarlatti au programme de son troisième disque, paru au printemps chez Zig-Zag Territoires. Pianiste au jeu fin et racé, Racha Arodaky avait précédemment gravé les "Préludes" de Scriabine. Cet été, elle est également programmée à Barèges (Hautes-Pyrénées) le 23 juillet dans le cadre du festival "Piano aux pyrénées" et à Toulon le 9 août.



Se faire des amis est une occupation de paysans, se faire des ennemis est une occupation d'aristocrates. Proverbe russe

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0