Accueil > Spectacles > Opéra > ’Le temps des Gitans’, Punk opéra d’Emir Kusturica

’Le temps des Gitans’, Punk opéra d’Emir Kusturica

Première 26 juin 2007 à 19H30


Emir Kusturica confirme ses talents de conteur et styliste dans Le Temps des Gitans, une manière de poème baroque où les aspects les plus cruels de la vie côtoient un lyrisme quasi surréaliste et qui lui permet de remporter le prix de la mise en scène à Cannes.

L’histoire

La dramatique vie de Perhan, fils naturel d’un soldat et d’une Tzigane, qui rêve d’un avenir riche et heureux. Elevé par sa grand-mère qui l’adore, il est bientôt arraché à elle et part en Italie travailler pour un trafiquant d’enfants. Il reviendra au pays mais ne réussira pas à réaliser son rêve.

Le temps des Gitans
Emir Kusturica (né en 1954)
Création mondiale

Punk opéra :
- Texte de Nenad Jankovic, Gordan Mihic et Emir Kusturica d’après le scénario original de Gordan Mihic et Emir Kusturica
- En langue tzigane

Mise en scène Emir Kusturica
Musique Dejan Sparavalo, Nenad Jankovic,
Stribor et Emir Kusturica
Direction musicale Dejan Sparavalo
Costumes Nesa Lipanovic
Lumières Michel Amathieu
The No Smoking Orchestra and The Garbage Serbian Philarmonia
Coproduction avec le Palau de les Arts Reina Sofía, Valencia

Emir Kusturica est né le 24 Novembre 1954 à Sarajevo (ex-Yougoslavie). Kusturica fait ses études de cinéma à la F.A.M.U, l’académie du cinéma de Prague, où il réalise deux courts métrages Une partie de la vérité et Automne. En 1978, il obtient le premier prix au festival du film étudiant de Karlovy-Vary et rentre à Sarajevo où il décroche un contrat à la télévision, où ses téléfilms suscitent le plus souvent la controverse.

En 1981, il réalise son premier film, Te souviens-tu de Dolly Bell ?, qui raconte l’histoire d’une famille serbe et d’un groupe de gamins qui grandit dans le Sarajevo des années 60 et qui sera salué par la critique du monde entier. Récompensé par le prix de la critique du Festival du Film International de Sao Paulo et par un Lion d’or de la première oeuvre à la Mostra de Venise, Emir Kusturica renouvelle ce coup d’éclat avec Papa est en voyage d’affaires qui lui permet de remporter la Palme d’Or au Festival de Cannes en 1985.

Avec ces deux réussites, il s’impose comme le meilleur représentant du Groupe de Prague et confirme ses talents de conteur et styliste dans Le Temps des Gitans, une manière de poème baroque où les aspects les plus cruels de la vie côtoient un lyrisme quasi surréaliste et qui lui permet de remporter le prix de la mise en scène à Cannes.

En 1993, il tourne aux Etats-Unis Arizona Dream, avec Johnny Depp, Jerry Lewis et Faye Dunaway et remporte deux ans plus tard une deuxième Palme d’Or à Cannes pour Underground, fresque tumultueuse sur l’histoire de l’ex-Yougoslavie à travers une amitié trahie. Ce film-polémique déclanche la controverse. Choqué par ces réactions de franche hostilité, le réalisateur annonce son retrait du cinéma. Mais il revient sur sa décision et, en 1998, reprend le chemin des plateaux pour la farce débridée pour Chat noir, chat blanc. En 2004, La Vie est un miracle, nouvelle comédie furieuse et bondissante, est présenté à Cannes. L’année suivante, cet enfant chéri de la Croisette prend la tête du jury de la compétition officielle.

Acteur occasionnel, Kusturica, qui était déjà apparu aux côtés de Daniel Auteuil et Juliette Binoche dans La Veuve de Saint-Pierre de Patrice Leconte donne par ailleurs la réplique à Nick Nolte et Tchéky Karyo dans L’ Homme de la Riviera, remake du fameux Bob le flambeur de Jean-Pierre Melville réalisé par Neil Jordan.

Opéra Bastille
PARIS

Représentations :
- 29, 30 (14h30 et 20h) juin 2007, 2, 3, 5, 6, 8 (14h30), 9, 11, 12, 14 (14 juillet : matinée gratuite et entré libre 14h30 et 20h), 15 (14h30) juillet 2007 19h30



Ce qui, en français, a l'air de sonner, bien traduit en russe peut être très vilain. Alexandre Soumarokov

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0