Accueil > Festivals > Festival de l’image Voyage et Aventure

Festival de l’image Voyage et Aventure

Du 30 septembre au 2 octobre à Saint Valéry en Caux


A noter la présence en invité d’honneur de Gilles Elkaïm, explorateur ayant traversé intégralement l’Artique eurasien sans moyen motorisé, de l’atlantique au Pacifique. Partant du cap Nord, en Norvège, il rejoint le détroit de Béring, à l’extrémité orientale de la Russie, en longeant les côtes de l’océan Arctique. Cette odyssée polaire transcontinentale de 12 000 km va durer quatre ans.

Le Festival de l’image Voyage et Aventure est organisé pour la quatrième fois à Saint Valéry en Caux en cette fin de mois de septembre.

Projections de films, diaporamas, grands reportages, exposition de photographies, rencontres avec un explorateur sont au programme pour permettre au public de partager la passion de ces voyageurs.

Les projections débuteront dès le vendredi 30 septembre 2005 ; 22 films, diaporamas et grands reportages seront en compétition sous le regard attentif du jury professionnel. Des USA à Madagascar, de l’Ouzbékistan au Vietnam, du Zanskar à l’Egypte, de la Papouasie aux Falklands... c’est du rêve et de l’évasion qui vous attendent en présence de tous les réalisateurs.

Au delà de la programmation du week end et de la présence de tous les réalisateurs durant ces trois jours, le festival se prolonge pendant une quinzaine de jours avec les expositions photographiques réparties dans la ville.

Au Programme des expositions :

- Gilles ELKAIM - Exposition ARKTIKA
Un homme est parti seul par ses propres moyens à la découverte d’un des plus grands espaces sauvages de la planète pendant 4 ans.

L’expédition Arktika n’est pas seulement un exploit exceptionnel, c’est surtout une très belle aventure humaine. Gilles Elkaim a intégré la peau d’un nomade des glaces pour effectuer la plus longue et difficile traversée de la Sibérie que l’on puisse imaginer. Partant du cap Nord, en Norvège, il rejoint le détroit de Béring, à l’extrémité orientale de la Russie, en longeant les côtes de l’océan Arctique. Cette odyssée polaire transcontinentale de 12 000 km va durer quatre ans.

Tout au long de son périple à pied, en kayak, à skis, en traîneau à rennes et en traîneau à chiens, le voyageur solitaire a figé sur la pellicule ses plus beaux moments de rencontre ou de solitude. Sa quête de la beauté, sera récompensée par les lumières extraordinaires du Grand Nord qui égayent de manière fugitive, mais insolite l’austérité de la toundra.

Gilles Elkaim est un explorateur hors-norme. Physicien de formation, il devient reporter-photographe pour l’agence Sipa puis Gamma et parcourt les régions les plus marginales de la planète à la rencontre des peuples oubliés. En 2000, il s’engage dans l’expédition Arktika qui le conduira au bout de l’Eurasie glaciale et de lui-même. Lors de cet engagement physique et mental extrême, il lève le voile sur les régions méconnues de l’Arctique russe en réussissant avec discrétion et courage tranquille une première dans l’histoire des explorations polaires : la traversée de l’Arctique eurasien.

« Mon seul record sera celui de ne prétendre en battre aucun » ; c’est ainsi que Gilles aime à résumer son éthique et sa passion de l’exploration où se mêle quête de soi-même et enquête sur autrui afin de conduire à la plus harmonieuse adaptation de l’homme au milieu hostile.

Gilles Elkaim a été recompensé de la Médaille d’Or de la Société de Géographie. Le récit de son aventure est publié aux Editions Robert Laffont, octobre 2005.

- Dates : du 30 septembre au 3 octobre 2005
- Lieu : Maison Henri IV / 76460 Saint Valery-en-Caux



L'histoire est encore plus rancunière que les hommes. Nicolaï Karamzine

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0