Accueil > Festivals > Festival ’ÉCLAIRAGES RUSSES’

Festival ’ÉCLAIRAGES RUSSES’

Du 20 au 29 mai 2005


Du 20 au 29 mai, cinq lieux d’Ile-de-France s’associent pour donner à voir et à entendre les nouveaux courants de la création russe. Visions d’une Russie contemporaine au travers du regard de trois jeunes metteurs en scène russes issus du GITIS (Nathalie Conio, Sergey Potapov (Masque d’Or 2005) et Jivili Montvilaite) et d’un chorégraphe-metteur en scène, Guennadiy Abramov. A découvrir durant cet évènement : des petites formes théâtrales, des films, des lectures, des tables rondes... Une expérience inédite menée à Colombes, à Clichy, à Paris, à Nanterre et à Saint-Ouen.

Visions d’une Russie contemporaine au travers du regard de quatre jeunes metteurs en scène russes et d’un chorégraphe-metteur en scène. À découvrir durant cet événement : des formes théâtrales courtes inédites issues de rencontres entre ces metteurs en scène et des équipes artistiques françaises, des films documentaires et de création, des lectures, des tables rondes...

THÉÂTRE

Des formes théâtrales courtes créées ici, en laboratoires de rencontre entre metteurs en scène russes et équipes artistiques françaises.
Chaque soir de représentations, vous pourrez voir trois petites formes théâtrales consécutivement.

2+3 = ?
Auteur, metteur en scène : Guennadiy ABRAMOV

Une quête pour retrouver une mémoire commune oubliée ou tout simplement détruite. « 2+3 = ? » est une forme pure qui travaille sur l’expressivité du corps de l’acteur et l’absence de parole pour développer du sens. Un travail sur l’individualité, l’imagination, la faculté d’improvisation, la liberté intérieure. Guennadiy Abramov monte avec sa troupe des performances novatrices, dans une recherche constante de matériaux insolites.

Au Hublot : le 20 mai à 19h30, le 21 mai à 16h / A la Ferme du Bonheur : le 22 mai à 17h.

ELLE VIENDRA

D’après « Les Bâtards »de Vadim Levanov
Mise en scène Nathalie CONIO

D’une écriture lapidaire, à la fois drôle et désespérée, Vadim Levanov nous fait entendre le dialogue de deux enfants des rues, oubliés par leurs parents, qui deviendront par le travail de mise en scène, deux vieillards dépendants, oubliés par le monde extérieur. Nathalie Conio s’intéresse aux sujets de société et aime traiter au théâtre de thématiques sensibles, comme l’inceste ou l’abandon. Des créations engagées dont la forme scénique est toute en mouvement, cherchant les ponts entre précision du geste et du rythme, et poésie de l’image scénique et de la vidéo.

Au Hublot : le 20 mai à 19h30, le 21 mai à 16h / A la Ferme du Bonheur : le 22 mai à 17h.

LE RÊVE DU MONDE

Auteur, metteur en scène : Sergey POTAPOV

« Le rêve du monde » : l’histoire de la vie et de la mort d’une femme qui s’appelle Marie. Chez Sergey Potapov, la tragédie et la farce existent indépendamment. Il aspire à créer une synthèse théâtrale personnelle à partir des genres, des formes et des styles les plus divers.
Sergey Potapov vient de recevoir le masque d’Or 2005.
Au hublot : le 20 mai à 19h30, le 21 mai à 16h / A la ferme du Bonheur : le 22 mai à 17h.

OXYGÈNE

De Ivan Viripaev
Mise en scène Jivili MONTVILAITE

Un texte, présenté ici en trois épisodes autonomes, sur une génération qui cherche l’oxygène dans l’air empoisonné. « Oxygène » pousse à leurs limites nos conceptions en les confrontant aux fondements moraux de notre culture occidentale mise à mal par l’actualité : le 11 septembre, l’opposition arabo-israélienne, le terrorisme international. Jivili Montvilaite mène une recherche en direction des nouvelles esthétiques et questionne le rapport au public, au travers de textes contemporains.
A Confluences : le 26 et le 27 mai à 20h30 / Au Hublot : le 28 mai à 19h30 et le 29 mai à 16h.

DE CECI

Auteur, metteur en scène Mikhaïl POKRASS

La pièce explore les différents statuts de la parole au théâtre, en même temps qu’elle interroge l’usage qui en est fait dans la communication courante, mêlant avec adresse la naïveté du premier degré et l’ironie de la distanciation, ce texte est une magnifique proposition pour un jeu tout en finesse des comédiens. Mikhaïl Pokrass aime écrire à partir d’un travail de recherche et d1improvisation qu1il engage sur le plateau : il trouve son inspiration directement au travers du jeu des acteurs pour lesquels il va écrire.

A Confluences : le 26 et le 27 mai à 20h30 / Au Hublot : le 28 mai à 19h30 et le 29 mai à 16h.

Le Hublot
87 rue Félix Faure
92700 Colombes
01 47 60 10 33

Confluences
190 bv de Charonne
75020 Paris
01 40 24 16 34



L'histoire est encore plus rancunière que les hommes. Nicolaï Karamzine

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0