Accueil > Spectacles > Théâtre > ’Le journal d’un fou’, le chef d’oeuvre de Gogol, célèbre écrivain (...)

’Le journal d’un fou’, le chef d’oeuvre de Gogol, célèbre écrivain russe

Jusqu’au 23 octobre 2004


Pièce écrite en 1835 par Nicolaï Gogol, dont on peut dire qu’il est l’inventeur du fantastique, un génie de la satire, mais en même temps plein d’une compassion sans borne envers les petites gens. Cette nouvelle étrange et captivante est considérée comme le chef d’oeuvre de la littérature russe.

Un petit employé du ministère qui sombre progressivement dans la folie et qui commence par éprouver d’étranges sentiments amoureux avant de surprendre la conversation de deux chiens, puis de se prendre pour le roi d’Espagne...

Ce texte sublime et déroutant offre de nombreuses prises théâtrales et laisse en suspend plusieurs questions : à quel moment Proprichtchine devient-il fou ? N’est-il pas fou depuis le début et ne raconte-t-il pas une histoire qu’il invente ou qu’il connaît par cœur pour mieux survivre ?

Le journal d’un fou vu par Annie Vergne, direcrice du Guichet Montparnasse

L’histoire incroyable d’un homme qui plonge dans la folie. Une vision à la fois comique et pathétique de la condition humaine. Un texte fort dans une mise en scène originale et surprenante,orientée sur le rapport à la mère et le refus du passage à l’âge adulte.

Le journal d’un fou vu par Patrick Rouzaud, meteur en scène du Guichet Montparnasse

Poprichtchine est un petit fonctionnaire subalterne. Quand son regard croise celui de la fille de son directeur,il en tombe aussitôt amoureux. C’est le coup de foudre, comme un coup de bâton asséné sur sa tête. Cet amour impossible le précipitera dans la folie. Mais la folie "lucide" de cet être perdu qui, dans un cri final, appelle "maman" comme un enfant le ferait, n’est-elle pas inscrite dans les gènes de l’homme qui ne coupera jamais totalement le cordon ombilical avec sa mère. Cette nouvelle étrange et captivante est considérée comme le chef d’oeuvre de Gogol.

Les représentations ont lieu du mercredi au samedi, à 19h, au théâtre du Guichet Montparnasse :

- 15 rue du Maine,
- 75014 Paris et ce, jusqu’au 23 octobre 2004.

Le spectacle dure 1h.

Tarifs :

- les places sont vendues au prix de 17 euros
- 12 euros (tarif réduit).
- pour les groupes, la place est à 12 euros.

Réservation : 01 43 27 88 61



L'histoire est encore plus rancunière que les hommes. Nicolaï Karamzine

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0