Accueil > Spectacles > Concerts > Racha Arodaky, une soliste franco-russe

Racha Arodaky, une soliste franco-russe

L’été 2004


RACHA ARODAKY obtient en 1988, une bourse du gouvernement russe pour se perfectionner auprès de Yevgueni Malinine, disciple de Neuhaus au Conservatoire Tchaïkovsky de Moscou. C’est l’occasion de rencontres avec Dimitri Bachkirov, Tatiana Nikolaieva et Lev Naoumoff qui seront déterminantes dans son parcours musical. Elle interprétera à Moscou, deux concertos de JS Bach avec l’orchestre des Jeunes Virtuoses du Xxe siècle.

De retour en France, Racha Arodaky est invitée aux festivals de Schleswig Holstein ainsi qu’à Brighton. En 1992, elle devient lauréate de la Fondation Yehudi Menuhin.
En 1993, Racha Arodaky poursuit son perfectionnement auprès de Murray Perahia pendant 6 ans. Ce dernier dira d’elle « Racha Arodaky possède une sonorité exceptionnelle, une aisance technique naturelle et une personnalité musicale et artistique vivante et intéressante. Racha Arodaky a un jeu qui ne laissera personne insensible ».

Pendant cette période, elle mène une intense activité de soliste. Elle interprète notamment le Concerto de Grieg et le concerto de Beethoven n°2 aux Flâneries de Reims en 1994 et 1995, donne un récital Brahms à Gdansk en Pologne en 1997, célèbre en 1999 le 150e anniversaire de la mort de Chopin par un récital à La Madeleine avec l’Association Chopin.

L’année 2000 marque un tournant dans ses activités avec de nombreux concertos : le Concerto n°3 de Beethoven avec l’orchestre Colonne à la salle Pleyel, Concerto de Mozart avec l’orchestre des solistes de la Scala de Milan, le concerto de Tchaikovsky au Parc Floral de Vincennes avec l’orchestre de l’Opéra de Massy...

En 2001, Racha Arodaky parrainée par Georges Pludermacher, est « révélation classique » au Midem. Elle se produit alors en récital (Scriabine, Scarlatti...) au prestigieux festival Chopin de Majorque ainsi qu’à Bagatelle dans un programme Chopin. Elle est invitée en 2002 dans la série « Grands interprètes » aux Invalides, et enregistre en 2003 ce disque Scriabine chez Zig-Zag Territoires.
Titulaire du C.A., elle enseigne au conservatoire du 15e de Paris ainsi qu’à Colombes :

- 17 juillet 2004, récital à l’île aux moines (festival de l’île aux moines)
- 30 aout 2004, récital au festival "Musique en Anjou"
- 23 septembre 2004, concerto pour piano de Scriabine avec l’Orchestre Colonne au théâtre Mogador.



L'histoire est encore plus rancunière que les hommes. Nicolaï Karamzine

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0