Accueil > Spectacles > Théâtre > ’L’Ours’ de Tchekhov, célèbre écrivain russe

’L’Ours’ de Tchekhov, célèbre écrivain russe

Du jeudi 1 juillet 2004 au mardi 31 août 2004


Le théâtre russe à l’honneur sur l’Ile de Beauté ! Dans une lointaine province de Russie méridionale, Madame Popova, jeune et jolie veuve, demeure cloîtrée dans sa propriété. Or surgit un dénommé Smirnov, lieutenant d’artillerie. Entre la délicate veuve et le très énergique Smirnov, c’est l’incompréhension totale...

La Compagnie ’I Chjachjaroni’ proposera chaque mardi et jeudi de l’été au Théâtre de Verdure de L’Usine à Liège ’L’Ours’ de Tchekhov, mis en scène par Myriam Azencot, comédienne au Théâtre du Soleil...

Tout au long de son œuvre Tchekhov se montre le témoin d’une certaine époque de la vie russe, il en restitue les types, les décors et les humeurs. A travers récits et pièces, Tchekhov peint les conditions humaines avec pour seul but la vérité absolue et sincère. Tchekhov montre mais ne dénonce jamais. Rien ni personne ne fait figure de porte-parole dans son œuvre. Loin de tout dogme, de toute chapelle, toute sa vie Tchekhov préférera la philanthropie individualisée au large mouvement d’indignation et d’action collective. En lui se mêleront toujours la tendance positive et la tendance idéaliste sans doute parce qu’il était à la fois médecin et écrivain. Il disait : La médecine est ma femme légitime, la littérature ma maîtresse. Il croira toujours possible la révolution de l’esprit, révolution individuelle, personnelle qui seule permet, grâce à la connaissance, au savoir, l’amélioration de la nature humaine, donc de la société.
Texte de V. Ponomareva

CENTRE-VILLE DE PORTO-VECCHIO
quartier Poretta
Route Ospedale
20137 PORTO VECCHIO

Du 01/07/2004 Au 31/08/2004 :

- de 21:00 à 23:00
- le mardi, jeudi.



L'histoire est encore plus rancunière que les hommes. Nicolaï Karamzine

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0