Accueil > Livres > Les mensonges de la Seconde Guerre mondiale

Les mensonges de la Seconde Guerre mondiale

Par Philippe Faverjon


Que l’histoire entretienne avec le mensonge des liens intimes ne saurait étonner personne. Ainsi dans le tumulte de la Seconde Guerre mondiale, des événements emblématiques ont fait l’objet des plus habiles manipulations.

Editeur : PERRIN

Broché / 219 pages

De l’euthanasie déguisée des petits Allemands handicapés, dès 1933, à la mascarade de Gleiwitz qui déclenche l’entrée en guerre, du soulèvement de Varsovie au sacrifice inutile des kamikazes sans oublier le " partage " du monde à Yalta, Philippe Faverjon dévoile la face cachée de la dernière guerre. Rien n’est jamais anecdotique dans ce récit passionnant. Prenant appui sur les découvertes les plus récentes, l’auteur explique comment ces mensonges ont si bien fonctionné. Ainsi Theresienstadt, antichambre de la mort, fut-elle, à l’occasion d’un contrôle de la Croix-Rouge, transformée par ses propres habitants en cité balnéaire pour Juifs privilégiés. La célèbre association humanitaire n’y verra que du feu. Idem à Katyn : la découverte en avril 1943 d’un charnier d’officiers polonais assassinés par le NKVD fit aussitôt l’objet d’une polémique formidablement orchestrée par les Soviétiques au point que la vérité n’éclatera que dans les années 90. Une incroyable somme d’erreurs humaines, de décisions arbitraires, injustifiées et protégées par le sceau du mensonge.

Philippe Faverjon est historien et ancien secrétaire général de la rédaction d’" Armée défense " aux Editions Larousse. Il a aussi été conseiller au Centre de sociologie de la Défense nationale (Fondation nationale des sciences politiques, Paris).



Qui est seul n'est pas toujours pauvre, mais qui est pauvre est trop souvent seul. Proverbe russe

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0