Accueil > Spectacles > Théâtre > La Russie pour débutants

La Russie pour débutants

Du mercredi 28 avril 2004 au jeudi 29 avril 2004


La Russie pour débutants est une œuvre collective, assez déjantée, qui parle davantage de la perception que nous avons de la Russie, que de la Russie elle-même. Johan Dehollander, comédien et metteur en scène, n’hésite pas à empoigner avec un humour dévastateur les grands archétypes de la Russie vue par les Occidentaux : la vodka, les fourrures, le Kremlin, des marteaux et des faucilles, deux jumeaux de Lénine...

Création colective sur une idée de Johan Dehollander.

Back in the USSR...

Johan Dehollander, le metteur en scène des “Frères Robert” (présenté durant le festival Aller Retour Anvers 2001), est l’inspirateur de “La Russie pour débutants” : une œuvre collective qui fait suite à un “voyage d’études”
à Saint -Petersbourg.

C’est un spectacle qui parle plus de la perception que nous avons de la Russie que de la Russie elle-même. Un parcours dans lequel toutes sortes de symboles sont passés en revue : le marteau et la faucille, des messieurs chauves et barbus qui ressemblent comme deux gouttes d’eau à Lénine, l’étoile rouge comme point culminant d’une espèce de ballet russe, un athlète qui rappelle le glorieux passé olympique de la Russie... Toute l’imagerie de l’Union Soviétique du temps de l’Armée rouge et du Soviet suprême est là, sur scène, grotesque et tragique, traitée dans le burlesque si particulier des grands acteurs belges.

Mais loin d’être un étalage superficiel de clichés, “La Russie pour débutants” en dit aussi long sur nous (occidentaux) que sur le peuple russe et nous tend un miroir qui démasque notre façon confortable de faire et de penser, que nous trouvons bien plus rationnelle et intelligente que celle de l’ancienne Union soviétique.

ESPACE MALRAUX DE CHAMBERY
67, place du Président-Mitterrand
73001 CHAMBERY

Du 28/04/2004 Au 29/04/2004 :

- de 20:30 à 22:00 le mercredi.

Tarifs d’entrée :

- Plein tarif : 19 €.
- de 19:30 à 21:00 le jeudi.



Ce n'est pas le champ qui nourrit, c'est la culture. Proverbe russe

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0