Accueil > Spectacles > Théâtre > ’Le Maître et Marguerite’ de M. Boulgakov, célèbre écrivain russe

’Le Maître et Marguerite’ de M. Boulgakov, célèbre écrivain russe

Du 4 mars au 30 avril 2004


Mikhaïl Boulgakov, écrivain culte, né à Kiev en 1891 et mort à Moscou en 1940 après avoir écrit en vain à Staline pour avoir l’autorisation d’émigrer. Le Maître et Marguerite, son grand roman fantastique mêlant une inspiration biblique, les forces du mal et une satire de la vie soviétique de l’époque, a du attendre le dégel khrouchtchévien pour être publié en 1966.

Mikhaïl Boulgakov et son roman le plus célèbre, Le Maître et Marguerite

L’histoire commence dans le Moscou des années 30, du temps de Staline, alors que plane en permanence la menace des grandes purges. Deux écrivains discutent sur un banc de l’existence de Jésus. Arrive alors un personnage mystérieux, qui se mêle à la conversation et leur prédit un avenir plutôt noir. Qui est ce personnage ? Cette adaptation est une création co-produite par l’Ecam et Le Théâtre du Voyageur .

Œuvre d’une vie, œuvre posthume écrite sans aucun espoir de publication, Le Maître et Marguerite est devenu un livre culte. Dialogues, didascalies, apparitions et disparitions, galeries de personnages, travestissements, métamorphoses font de ce roman un texte immédiatement théâtral où l’esprit pince-sans-rire et diaboliquement « joueur » de Boulgakov s’épanouit. "Les manuscrits ne brûlent pas" : cette phrase, sans doute la plus célèbre de toute la littérature russe du XXe siècle, est prononcée par le diable. Une phrase-porteuse, d’un espoir !

Représentations les 4, 5, 6, 7 mars et les 1, 2, 3, 4, 28, 29, 30 avril 2004 à 20h30 (sauf le dimanche à 17h).

Tarifs :

- Plein tarif : 18 €
- Tarif abonné/adhérent : 12 €
- Tarif jeune : 8 €

Réservations au 01 49 60 69 42 ou 01 45 35 78 37

Comment se rendre à L’Espace Culturel André Malraux :

- Métro : station Kremlin-Bicêtre (ligne 7) - à 200m du théâtre
- Bus : 47 - 131 - 185
- Voiture à partir de Paris : Porte d’Italie - 600 m dans la direction Villejuif
- A la hauteur du métro, 1ère à droite puis 1ère à gauche (rue Jean Monet). Parking gratuit.



Ce n'est pas le champ qui nourrit, c'est la culture. Proverbe russe

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0