Accueil > Expositions > ’Michel Strogoff’, grand roman ’russe’

’Michel Strogoff’, grand roman ’russe’

Du mardi 2 mars 2004 au dimanche 31 octobre 2004


L’ancien cinéma Le Régent a de nouveau ouvert ses portes en juillet 2002, transformé en espace d’exposition dédié à l’univers de Jules Verne. Après 80 jours pour un tour du monde, nous voici plongés en Russie. Michel Strogoff, paru en 1876, est un des romans les plus célèbres de Jules Verne. Dans un décor inspiré de la mode russe, les vitrines, les théâtres de carton danois, les photographies, les affiches, les films, nous transportent de Moscou à Irkoutsk en revivant les plus grandes scènes du roman.

"Michel Strogoff"

Strogoff est un superbe spécimen de la race caucasique : "...haut de taille, vigoureux, épaules larges, poitrine vaste (...) beau et solide garçon, bien campé, bien planté...", à l’allure aisée, assortie d’une parfaite netteté de mouvements. Une tête puissante, large de front, avec une abondante chevelure crêpelée, des yeux bleus foncés, "...avec un regard droit, franc, inaltérable...", les muscles sourciliers faiblement contractés. Le nez est puissant, large de narines et surmonte une bouche symétrique aux lèvres légèrement saillantes. Grande endurance et sens d’une extrême finesse.

Homme de tempérament déterminé, prompt à la décision, il possède "ce courage sans colère des héros" et une confiance en soi inébranlable. Son intelligence, sa ténacité, son acharnement dans l’accomplissement d’une mission, font de lui un exécuteur d’ordres idéal. Sobre de gestes et de paroles, il sair allier avec bonheur audace, sang-froid et prudence. En face d’un péril, sa présence d’esprit peu commune déclenche des réflexes foudroyants.

Né à Omsk, en Sibérie, Michel fut élevé "à la dure" : dès l’âge de 11 ans, il accompagnait son père à la chasse et à 14 ans il tua — et dépouilla ! — son premier ours. Ainsi devint-il un homme de fer, capable de supporter les privations et de survivre dans un milieu particulièrement hostile. Entré ensuite dans le corps des courriers du tsar, le jeune homme se distingua au cours de missions délicates et accéda au grade de capitaine. On comprend alors pourquoi le souverain en personne lui confie la tâche de transmettre une dépêche au grand-duc, en garnison à Irkoutsk à cinq mille cinq cents kilomètres de Moscou.

- Trouver les produits "Michel Strogoff" dans la boutique !

MAISON DE JULES VERNE
2 Rue Charles-Dubois
80000 AMIENS

Du 02/03/2004 Au 31/10/2004 :

- de 10:00 à 18:00
- le Lundi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi, dimanche.



Le cerveau russe est humide, il ne flambe pas du feu de l'intelligence, et quand tombe en lui l'étincelle du savoir, il fume et s'éteint. Maxime Gorki

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0