Accueil > Cinéma Russe > Film « Art sous écrou » de GAREGUINE ZAKOYAN, cinéaste arménien

Film « Art sous écrou » de GAREGUINE ZAKOYAN, cinéaste arménien

le vendredi 14 novembre 2003 à 19 heures


Ce film nous plonge dans l’univers d’une prison arménienne où le système carcéral symbolise le modèle soviétique. Pour faire face à cette situation et tenter de préserver leur dignité, beaucoup de prisonniers utilisent les objets qui les entourent pour se livrer à des activités artistiques.

Apollonia, échanges artistiques européens en collaboration avec La Castine présente GAREGUINE ZAKOYAN, cinéaste arménien - projection des films en présence du réalisateur !

le vendredi 14 novembre 2003 à 19 heures
à l’espace apollonia
12 rue du Faubourg de Pierre 67000 Strasbourg

Entrée libre

« Art sous écrou », G. Zakoyan, G. Melkonyan, 1997 ; 26’

Ce film nous plonge dans l’univers d’une prison arménienne où le système carcéral symbolise le modèle soviétique. Pour faire face à cette situation et tenter de préserver leur dignité, beaucoup de prisonniers utilisent les objets qui les entourent pour se livrer à des activités artistiques.

« Kajaran. Métamorphose de la pierre », G. Zakoyan, 2002 ; 40’

Les montagnes sont détruites par l’homme... Toutes sortes de machines et d’outils "tuent" la pierre sous nos yeux, la détruisent en poussière. La caméra fixe inlassablement toutes les étapes de l’agonie de ces roches. Mais la mort, c’est aussi la libération, la transfiguration. Ainsi, la pierre est destinée à une autre vie. L’homme joue, ici, son rôle principal ; c’est-à-dire transformer, cultiver le monde, la terre qu’il habite.

« À la recherche des fresques perdues », G. Zakoyan, G. Melkonyan, 2002 ; 30’

Le célèbre metteur en scène Serge Paradjanov n’a jamais pu achever son film « Les fresques de Kiev ». Gareguine Zakoyan a voulu explorer les images laissées par le grand maître en les faisant revivre à sa manière.

Actuellement en résidence en Alsace, cinéaste, producteur, photographe, critique du cinéma, président de la cinémathèque d’Erevan… Gareguine Zakoyan est incontestablement l’un des plus importants créateurs actuels d’Arménie et de la région du Caucase.

Ancien camarade de route et disciple fidèle de Serge Paradjanov, Gareguine Zakoyan constitue aujourd’hui la mémoire vivante de l’épopée cinématographique du Caucase.



L'histoire est encore plus rancunière que les hommes. Nicolaï Karamzine

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0