Accueil > Spectacles > Théâtre > ’Les trois sœurs’ d’Anton Tchekhov, célèbre écrivain russe

’Les trois sœurs’ d’Anton Tchekhov, célèbre écrivain russe

Le lundi 1 décembre 2003


Cette pièce, écrite il y a un siècle, a accompagné l’histoire mouvementée de la Russie. A travers la vie de ces trois sœurs, se déroule, sous le regard du spectateur, la chronique du drame spirituel vécu par le peuple russe.
Tragédie de la résignation, aspiration irrépressible à une vie nouvelle, toujours hors de portée...
Une relecture décapante de ce classique russe !

Mise en scène : Wajdi Mouawad
Théâtre du Trident, Montréal

Lundi 1er décembre > 20h30

Olga, Macha et Irina vivent une existence paisible, dans leur coin de province. Elles se souviennent de leur enfance, passée à Moscou, et regrettent ces temps heureux... Mais le jour viendra où elles décideront de regagner la capitale ! En attendant, les trois sœurs revampent, rénovent et décapent leur intérieur, dans ce bled où elles ne vivent que d’espoir. Autour d’elles vont et viennent des personnages attachants et colorés ; en attendant le grand départ pour Moscou, les mots d’amour, les conversations animées et les confidences viennent meubler la vie tranquille des trois sœurs. Amitiés, ambition et désillusion, Les trois sœurs nous offre un portrait touchant et satirique de la famille Prozorov.
Avec sa relecture de ce classique russe, le metteur en scène Wajdi Mouawad fait sauter les balises et défie les conventions ! C’est un Tchekhov réinventé et décapant qui vous attend.

THEATRE JEAN LURCAT
Avenue des Lissiers
23200 AUBUSSON

Possibilité d’un billet couplé pour : ’Les trois sœurs’ et ’Un obus dans le cœur’.
Renseignements et réservation au 05 55 83 09 09

Le 01/12/2003 :
- de 20:30 à 23:00
- le jeudi.

Tarifs :

- Plein tarif : 17 €,
- Adhérents plein tarif : 12 €,
- Abonnés plein tarif : 10 €.

Durée : 2h30



Le cerveau russe est humide, il ne flambe pas du feu de l'intelligence, et quand tombe en lui l'étincelle du savoir, il fume et s'éteint. Maxime Gorki

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0