Accueil > Livres > ’Le prince évanoui’ par Katia Gortchakoff-Bigot

’Le prince évanoui’ par Katia Gortchakoff-Bigot


image 100 x 163’Il était une fois... une histoire de vrai Prince Russe et de sa petite fille très curieuse’... Toutes les familles ont leurs secrets mais l’auteur de ce livre est allée plus loin que la plupart d’entre nous puisqu’elle s’est lancée sur les pas d’un grand-père au destin mystérieux.

Pourquoi la vie de ce jeune homme aux yeux clairs est-elle restée si longtemps tabou ? Une longue enquête pour ramener à la vie un homme trop vite oublié. De Saint-Pétersbourg en Bessarabie, de Cannes à Casablanca, ce Prince aventurier révèle peu à peu son histoire mêlée à celle de milliers de Russes Blancs qui ont fuit la Russie Bolchévique.

Chasseur de fauves en Afrique, amoureux mélancolique, émigré inconsolable arraché à la Russie de son enfance... Les réponses sont dans ce récit intimiste qui s’adresse non seulement à la communauté Russe, mais également à tous ceux qui aiment les belles histoires où la nostalgie se mêle au romantisme des meilleurs romans Russes.

Issu de l’émigration russe, le prince Victor Nicolaevitch Gortchakoff, le fils du Prince Nicolas Nicolaevitch quitte la Russie après la révolution bolchevique en 1926 pour le sud de la France. Sa petite fille, la narratrice Katioucha part à la rencontre de son passé. Elle dit son histoire et retrace ses origines. Cet appel vers ses racines résonnent comme un appel au secours pour préserver une histoire, une mémoire familiale. Elle fait un voyage en Russie puis au Maroc sur les terres de ses ancêtres jusqu’à la tombe de son grand père. Plus qu’un retour aux sources, il s’agit d’un retour ensemble au nom de tous les siens.

D’origine russe, Katia Gortchakoff est née à Paris en 1963. Graphiste le jour, c’est le soir qu’elle écrit. Passionnée par la Russie, la généalogie et les secrets de femmes, elle écrit depuis l’enfance. Elle prépare actuellement un recueil de nouvelles, Le Prince évanoui est son premier livre.

- Voir également l’interview de Katia Gortchakoff sur Russie.TV



Tu attendras sept années de mariage pour faire des louanges de ta femme. Proverbe russe

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0