Accueil > Spectacles > Théâtre > "Le Maître et Marguerite" en anglais (The Master and Margarita)

"Le Maître et Marguerite" en anglais (The Master and Margarita)

Du 2 au 9 février 2013


Un homme voyage de Moscou à Yalta à la vitesse de la lumière. Un écrivain brûle son roman. Une femme va et retourne vers l’enfer pour sauver son amant.

- Simon McBurney / Royaume-Uni
- Durée : 3h15

Pendant ce temps, Ponce Pilate débat avec Jésus sur la nature de la valeur humaine.

Les énigmes qui traversent le chaos poétique et violent du roman de Boulgakov sont une des raisons pour laquelle il est loué comme un chef d’œuvre de la littérature russe qui ne vieillit pas et demeure toujours d’actualité.

"Nous vivons dans un monde qui est une fiction élaborée. Une construction de notre imaginaire que nous imaginons aussi comme étant la réalité. Il est certain qu’une fonction de l’art est de transpercer cela... Nulle part ailleurs n’était-ce plus vrai qu’en ex-Union Soviétique." Simon McBurney.

Cette proposition réunie des artistes des productions phares précédentes de la Compagnie Complicite. Simon McBurney y présente une nouvelle mise en scène épique du roman satirique de Boulgakov.

Etabli en 1983, Complicite a gagné depuis sa création plus de cinquante prix majeurs de théâtre. Les productions récentes comprennent Mesure pour Mesure, A Disappearing Number et Shun-Kin qui ont fait l’objet de tournées mondiales.
En 2008, McBurney a été recompensé par l’Académie des Arts de Berlin avec le Prix Konrad Wolf en tant que meilleur artiste multi-disciplinaire européen.


Synopsis - Le Maître et Marguerite

Le Maître et Marguerite contient trois récits qui s’entrelacent : deux ont lieu dans l’athéisme fervent de l’Union soviétique et le troisième se déroule dans la Jérusalem du procurateur Ponce Pilate.

Satan se rend dans le Moscou des années 30, grimé en un mystérieux professeur étranger du nom de Woland. Accompagné par sa suite diabolique, il met la ville sens dessus dessous révélant la corruption et la désillusion de ses citoyens.

Il donne ensuite un bal pour les damnés et choisit une femme appelée Marguerite pour être la maîtresse de cérémonie. il lui promet, en retour de ses services, de lui faire retrouver son amant perdu dont elle se languit. Son amant est le Maître, un écrivain ayant tellement souffert de l’accueil hostile qu’essuya son roman de la part des critiques russes, qu’il a été hospitalisé dans un asile psychiatrique.

Le roman du Maître fait le récit des derniers jours de la vie de Jésus-Christ, ainsi que de sa relation avec l’ambivalent et épuisé Ponce Pilate. Woland sait que cette histoire est véridique – après tout, il erre de par le monde depuis le début des temps. Le Maître croit que son livre a été détruit, mais comme il est dit dans la pièce : « Les manuscrits ne brûlent pas ».


- Texte Mikhaïl Boulgakov
- Mise en scène Simon McBurney

Avec :
- David Annen , Thomas Arnold, Josie Daxter, Johannes Flaschberger, Tamzin Griffin, Amanda Hadingue, Richard Katz, Robert Luckay, Susan Lynch, Tim McMullan, Clive Mendus, Yasuyo Mochizuki, Ajay Naidu, Paul Rhys, Cesar Sarachu, Toby Sedgwick

- Scénographie Es Devlin
- Costumes Christina Cunningham
- Lumières Paul Anderson
- Son Gareth Fry
- Vidéo Finn Ross
- Animation 3D Luke Halls
- Marionnettes Blind Summit Theatre

Production Complicite
Coproduction Complicite, The Barbican London, Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, Wiener Festwochen, Ruhrfestspiele Recklinghausen et le Festival d’Avignon en association avec le Théâtre Royal Plymouth.

Age + - 14 ans : le spectacle contient des scènes de nudité.

MC93
Direction : Patrick Sommier
9 boulevard Lénine 93000 Bobigny
01 41 60 72 72



Aime ta femme comme ton âme et bats-la comme ta pelisse. Proverbe russe

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0