Accueil > Festivals > Festival de l’Art Russe 2012

Festival de l’Art Russe 2012

Du 19/08/2012 au 27/08/2012


Les relations d’amitié qui unissent la Russie et la France sont fortes et anciennes. Comme souvent, c’est par la culture qu’elles se sont forgées et renforcées. A Cannes, le Festival de l’Art Russe en est la parfaite illustration et fait partie des rendez-vous privilégiés qui rythment les relations franco-russes.

Depuis 14 ans, comme pour conclure élégamment l’été, nos amis Russes se muent en hôtes attentionnés pour nous présenter un magnifique panorama de leur culture et de leur dynamique créativité artistique. Musique, danse, folklores, peinture, arts du cirque, gastronomie... : une chatoyante plongée dans l’excellence, et la découverte d’artistes plébiscités sur les plus grandes scènes internationales.

Depuis 2006 le Festival du Jeune Art Russe s’est imposé comme un véritable « satellite » de son aîné, le Festival de l’Art Russe, et offre aux jeunes virtuoses russes de venir à la rencontre des jeunes talents cannois.

Au programme :

- Exposition "L’Astrakhan l’or des nomades"
Espace Toscan Du Plantier

- Ensemble BERIOZKA - Ballet National de Russie

Depuis sa création en 1948 par la danseuse et chorégraphe Nadejda Nadejdina, le Beriozka s’est produit dans 65 pays à travers le monde. Son riche répertoire s’étend des grandes chorégraphies classiques à une large variété de danses traditionnelles : rondes féminines, danses burlesques, quadrilles,interprétations de la fameuse danse du soleil...autant d’expressions parfois agrémentées de récits et de sketches sur la vie du peuple russe qui valent au ballet de connaître un fort succès auprès des publics, sur le territoire national comme à l’étranger.
Les danseuses vêtues de robes traditionnelles aux couleurs chatoyantes glissent sur scène en circonvolutions réglées au millimètre. Chacune d’entre elles témoigne d’une telle maîtrise technique, qu’elle semble dénier aux complexes mouvements chorégraphiques qu’elle interprète toute notion d’effort : un régal d’aisance et de grâce.

- La Nuit Russe - "Romance à Moscou"

Dîner-spectacle, organisé en collaboration avec la chaîne de télévision russe Studios Carré Rouge
Un dîner-spectacle original qui constitue un des temps forts du Festival : une fête des sens orchestrée autour des arts de la table et de la scène russes, dans l’écrin prestigieux et intimiste du Salon des Ambassadeurs.

Au programme :

L’Ensemble "Beriozka" Ballet National de Russie, L’Ecole du Ballet de Perm, L’Ecole du Cirque de Moscou, L’Ensemble "Kalinka", danses populaires de la Région de Sourgout.
Maria Maksakova, Théâtre Mariinski (chant), Ensembles Folklorique de la Région d’Astrakhan, Arts traditionnels de Khakassie : présentation de costumes (créatrice : Marina Mamysheva) et chants diphoniques avec E. Oulougbachev. Défilé organisé par le Centre International de mode (District autonome des Khantys-Mansis-Ugra). Créatrice : Elena Skakun. Les stars de la chanson : A. Oleshko, Zara, D.Jocker

A l’occasion de cette soirée, le trophée du Festival sera remis à Monsieur Le Maire de Cannes, pour sa contribution exceptionnelle au développement des relations culturelles entre la France et la Russie.

A 22h, sur la terrasse, vous profiterez d’une vue panoramique privilégiée sur la baie de Cannes, illuminée par les geysers multicolores des artificiers de la société Jupiter.

- Ecole du Cirque de Moscou
Spectacle de clowns, équilibristes, magiciens et jongleurs

L’Ecole du Cirque de Moscou est un laboratoire d’excellence des arts du cirque et du spectacle de renommée internationale.

Elle dispense depuis 1938 une formation artistique globale : théâtre, histoire de la musique et de la peinture, chorégraphie ainsi qu’une spécialisation dans toutes les disciplines de l’art du cirque. Les formations sont dispensées exclusivement par des artistes en activité parmi les plus renommés de leur discipline, et les étudiants sont récompensés chaque année par les plus grandes compétitions internationales. L’école dispose de son propre théâtre, dans lequel professeurs et élèves réalisent de nombreux spectacles associant clowns, acrobates, magiciens, jongleurs... Des mises en scène féeriques qui sont ensuite acclamées sur les scènes du monde entier depuis plus de 80 ans.

- Concert des Jeunes Solistes du Theâtre Mariinski

Concert organisé dans le cadre de l’émission de la Télévision nationale russe Kultura, "Musique dans les musées du Monde"

Chanteurs, musiciens et orchestres russes de renom ont déjà participé à ce projet à travers le monde, dans des lieux aussi magiques que le Château d’Amboise, le Palais Royal de Varsovie, le Château Bran en Roumanie, la Maison de Mozart à Salzbourg, la Lloyd’s Register à Londres ! A Cannes, c’est dans le cadre somptueux de la villa léguée par le peintre Jean-Gabriel Domergue, disparu il y a 50 ans, que le Festival vous convie à un fabuleux rendez-vous musical : une soirée d’exception qui sera aussi l’occasion de découvrir l’importante collection d’œuvres de l’artiste et de son épouse.

- Ecole et Solistes du Ballet de Perm
"Casse-Noisette", d’après Piotr Ilitch Tchaïkovski

Depuis les années 2000, l’Ecole du Ballet de Perm se produit régulièrement sur les plus grandes scènes chorégraphiques d’Europe, subjuguant publics et critiques par l’extrême virtuosité de ses danseurs. Ceux-ci font montre d’un niveau technique qui fait honneur à la grande tradition de l’école classique russe, symbole d’une excellence chorégraphique à la sensibilité toujours à fleur de peau.
Avec le Bolchoï de Moscou, le Ballet de Perm s’inscrit désormais parmi les trois grands ballets de l’Ecole russe.

Devenue un véritable symbole de l’art du ballet classique, l’œuvre de Tchaïkovski, présentée pour la première fois en 1892, bénéficie là d’un magnifique casting pour nous présenter la bataille de Clara et de Casse-noisette contre l’armée des souris. La féerie opère : Casse-noisette se transforme en Prince et les danseurs nous entraînent au fameux Royaume des Délices.

Espace Tocan Du Plantier et Parvis du Palais des Festivals et des Congrès
Cannes



En politique, j'apprécie les prolétaires ; en amour, les princesses russes. Maxime Gorki

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0