Accueil > Spectacles > Concerts > Dirk Roofthooft et Kris Defoort : Les Concerts Brodsky

Dirk Roofthooft et Kris Defoort : Les Concerts Brodsky

Du 16 au 26 novembre 2011


Que se passe-t-il quand l’expresso au fond de votre tasse est à votre sens l’unique point noir à l’horizon ? Les Belges Dirk Roofthooft et Kris Defoort font leurs les mots du poète russe Joseph Brodsky dans un spectacle intime et engagé, proposé par la maison de production de théâtre musical LOD.

Selon Joseph Brodsky, lauréat du prix Nobel de littérature en 1987, un poème est un dialogue entre un écrivain et son lecteur, l’union de deux solitudes. Dans le spectacle Les Concerts Brodsky, le comédien Dirk Roofthooft offre au public la quintessence de l’oeuvre du poète russe. La musique de Kris Defoort parachève le travail, en révélant ce que les mots ne peuvent exprimer. Ensemble, ils rendent ainsi hommage à la poésie de Brodsky, à sa mélodie, ses assonances, et aux grands thèmes métaphysiques qui caractérisent son oeuvre : le sens de la vie, la mort, le voyage dans le temps et l’espace avec ou sans amour, la relation entre plénitude et néant, l’existence entre soi-même et personne. À l’occasion des Concerts Brodsky, tous deux entendent transmettre ce sentiment que Brodsky décrit lui-même comme la sensation de l’oeil qui contemple la beauté. Joseph Brodsky lisait ses poèmes de façon mélodieuse, avec le timbre et l’intonation d’un prêtre orthodoxe. Même sans en comprendre un traître mot, on saisissait que le sens passait avant tout à travers les sonorités. Le poète est assujetti à la langue qui se déploie dans ses vers. En prenant la plume, il ne sait jamais comment son poème se terminera. De la même manière, Dirk Roofthooft et Kris Defoort se laissent guider par la langue pour produire le son suivant. Ils s’ébahissent eux-mêmes du résultat de leur numéro d’improvisation, qui va bien au-delà de leurs attentes. À n’en pas douter, un événement plein de surprises, grâce à ces deux improvisateurs de talent qui, au même titre que nous, passeront une soirée riche en découvertes.

Théâtre National de Chaillot
1 place du Trocadéro 75116 Paris
01 53 65 30 00



Ce qui, en français, a l'air de sonner, bien traduit en russe peut être très vilain. Alexandre Soumarokov

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0