Accueil > Expositions > Hommage à Chagall

Hommage à Chagall

Vernissage le 1er mars 2011 à 17h


Vladimir KARA, Julia NITSBERG, Karel STEINER rendent hommage à Chagall dans leur exposition au marais.

Vernissage Mardi 1er mars 2011 de 17 à 20 heures.

Chagall a connu à peu près tous les courants de l’art moderne mais lui-même n’obéit à aucun critère d’école, de groupe ou de mouvement. Le plus souvent autour d’une figure centrale, celle du poète ou du peintre "la palette à la main", il suscite un monde de fantaisie, un univers magique, pour reprendre l’adjectif qu’André Breton emploie pour qualifier l’art de Chagall. Peut-être est-ce pour cela qu’il est souvent perçu comme un précurseur du mouvement surréaliste.

Marc Chagall est né en 1887 à Vitebsk en Biélorussie dans une famille juive hassidique.
Le mouvement hassidique, qui a vu le jour au XVIIIème siècle en Europe de l’est, insiste sur la communion joyeuse avec Dieu, en particulier par le chant et la danse. Cette influence religieuse et joyeuse est visible dans nombre de ses oeuvres.

Après ses études secondaire, il travaille dans l’atelier d’un peintre local à Vitebsk puis à Saint Pétersbourg chez le peintre Léon Bakst, à l’école Zvanseva.
C’est à cette époque qu’il rencontre, Bella Rosenfeld qui deviendra sa muse et sa femme. En 1910, le mécène Vinaver lui offre une bourse pour aller travailler à Paris.

Chagall s’installe à Paris en 1911. Il loge à la Ruche, un immeuble d’atelier d’artistes dans le quartier Montparnasse.

En 1914, après sa première exposition personnelle organisée à Berlin à la galerie Der Strurm, Chagall retourne en Russie pour y passer quelques mois.

Chagall travaille au bureau d’Economie de guerre à Petrograd. Il épouse Bella. C’est avec Bella que Chagall « qui a le cœur si plein » conjugue le bonheur et l’harmonie des sentiments partagés, les deux sont au ciel… Leur fille Ida naît en 1916.
Chagall participe à plusieurs expositions, à Moscou notamment.

La révolution éclate en 1917 et en 1918 il est nommé commissaire des Beaux Arts et directeur de la nouvelle école des Beaux Arts de Vitebsk. Il y impulse une politique novatrice et fait venir des artistes comme Malévitch un des pioniers de l’art abstrait.

Mais Chagall ne peut supporter le carcan d’une structure rigide et il démissionne moins de deux ans après sa nomination. Il s’installe à Moscou pour réaliser la décoration du théâtre Juif et les décors de plusieurs pièces d’auteurs russes. Il considèrera plus tard que ces immenses tableaux peints étaient les plus aboutis de sa période russe. Malheureusement, Chagall sera perçu comme un émigré et un traître par les soviétiques et ces chefs d’oeuvre croupiront longtemps dans les réserves de la galerie Tretiakov, un des grands musées de Moscou.

En 1922, Chagall quitte la Russie définitivement.

Après un court séjour à Berlin, il revient à Paris. Il y rencontre Vollard qui lui passera régulièrement des commandes : une illustration des "Ames mortes" de Gogol.

La Galerie SAPHIR AU MARAIS est ouverte du Dimanche inclus au Jeudi de 13h à 19 h

Galerie Saphir au Marais
69, rue du Temple
75003 Paris



Ce qui, en français, a l'air de sonner, bien traduit en russe peut être très vilain. Alexandre Soumarokov

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0