Accueil > Spectacles > Théâtre > ’Les Dames du jeudi’ avec Marina Vlady au Théâtre de l’Oeuvre

’Les Dames du jeudi’ avec Marina Vlady au Théâtre de l’Oeuvre

Du 10 septembre au 23 décembre 2010


Elles n’ont pas froid aux yeux, ces dames-là. De jeudi en jeudi, à chaque âge de leurs vies, elles nous balancent leurs souvenirs comme autant de moments de rire et d’émotion. Calfeutrées dans un grand châle aux couleurs russes, Sonia, Marie et Hélène nous entraînent dans leurs rondes...

Les Dames du jeudi de Loleh BELLON

... Oui la vie, c’est un manège

Elles n’ont pas froid aux yeux, ces dames-là. De jeudi en jeudi, à chaque âge de leurs vies, elles nous balancent leurs souvenirs comme autant de moments de rire et d’émotion.

Quels pouvoirs ont-elles pour d’un simple clin d’œil, nous faire traverser dix, vingt, trente, quarante ans ?

Et les meubles dansent, et les musiques jaillissent... Comme les fantômes qui restent farceurs et attendrissants (Bernard Alane et Gregory Gerreboo).

Elles sont de notre famille, de toutes les familles, car l’écriture de Lolleh Bellon a cela d’intime qu’elle tisse des liens avec l’histoire de tous et les souvenirs de chacun.

De flash back en rebondissement, leur antidote à l’ennui restera toujours la tendresse qui les lie.

Sonia est russe, nonchalante et charmeuse ; elle glisse sur les années, avec le doute qui l’accompagne comme un ami fidèle. Marina Vlady est Sonia.

Marie, mère de famille, organisatrice, a la tête sur les épaules.
Le manque l’accompagne comme un fantôme personnel. Annick Blancheteau est Marie.

Hélène est fantasque, absolue et têtue. La solitude l’accompagne comme un bijou précieux. Catherine Rich est Hélène.

Calfeutrées dans un grand châle aux couleurs russes,
Sonia, Marie et Hélène nous entraînent dans leurs rondes, à nous de garder le rythme et de marcher sur leurs pas... de Charleston.

Christophe Lidon


"J’écris en pensant constamment comment le texte sera dit. […] Je ne suis pas un écrivain, vous comprenez, mais le théâtre c’est mon métier." France-Soir (01.10.77)

"Je ne pense pas avec des idées, je pense avec des sentiments. Je ne suis pas un écrivain ; je ne m’assieds jamais à une table. Je rêvasse, je me balade, je note des bouts de réplique sur de petits papiers." Télérama n° 1613

- Mise en scène Christophe LIDON
- Avec Marina VLADY, Catherine RICH, Annick BLANCHETEAU,
Bernard ALANE, Grégory GERREBOO
- Décor Catherine BLUWAL
- Costumes Claire BELLOC
- Lumières Marie-Hélène PINON
- Son Michel WINOGRADOFF
- Assistant à la mise en scène Denis Berner


Marina Vlady – Sonia

Marina de Poliakoff-Baïdaroff est née à Clichy-la-Garenne. Actrice, elle a côtoyé les plus grands cinéastes. Elle est la fille du chanteur d’opéra Vladimir de Poliakoff et de la danseuse étoile Militza Envald. Ses trois soeurs Odile Versois, Hélène Vallier et Olga Poliakoff sont comédiennes. Epouse de Robert Hossein, de Jean-Claude Brouillet, puis de Vladimir Vissotsky pendant 12 ans, jusqu’à sa mort en 1980, elle a ensuite été la compagne de Léon Schwartzenberg pendant 23 ans.

Petit rat à l’Opéra de Paris, Marina Vlady débute dès l’âge de onze ans à l’écran dans Orage d’été (Jean Gehret, 1949) pour y remplacer l’une de ses soeurs.

Au Théâtre, notamment dans :

- 2009 Les Dames du jeudi de Loleh Bellon, m en sc. Christophe Lidon au CADO d’Orléans.
- 2007/2008 Vladimir Vissotsky ou le vol arrêté, m. en sc. Jean-Luc Tardieu, création au Théâtre des Bouffes du Nord, puis en 2009, Tournée théâtre de la Nation / Moscou.
- Elle joue aussi, Vous qui nous jugez de Robert Hossein m. en sc. Robert Hossein ; Jupiter de Robert Boissy m. en sc. Jacques-Henri Duval ; La Cerisaie d’Anton Tchekhov, m. en sc. Marcel Maréchal ; La source bleue de Pierre Laville m. en sc. Jean-Claude Brialy ; Hamlet de Shakespeare m. en sc. François Marthouret ; Erendira et la grand-mère diabolique d’après Gabriel Garcia Marquez m. en sc. Augusto Boal ; Sarcophagus de Vladimir Gubarev m. en sc. Jean-Luc Tardieu ; Le Passage de Véronique Olmi m. en sc. Ivan Morane ; La Cerisaie d’Anton Tchekhov m. en sc. Georges Wilson ; Les Trois sœurs d’Anton Tchekhov m. en sc. André Barsacq au Théâtre de l’Atelier avec ses sœurs, Odile Versois et Hélène Vallier. Olga filme la dernière des deux cent cinquante représentations.

Au Cinéma, notamment dans :

- 2009 Quelques jours de répit. Réal. Amor HAKKAR
- 1999 Une journée d’Andreï Arsenievitch. Doc. Réal. Chris Marker sur A. Tarkovski.
- 1995 Paradjanov, le dernier collage. Doc. Réal. Rouben Kévorkiantz et Krikor Hamel
- 1991 Kodayu. Réal. Junya SATO ; Un film sur Georges Pérec Doc. Réal. C. BINET
- 1988 Follow me. Réal. Maria KNILLI
- 1988 Splendor. Réal. Ettore SCOLA avec Marcello Mastroïanni
- 1988 Notes pour Debussy (Lettre ouverte à Jean-Luc GODARD). Réal. J. –P. LEBEL
- 1986 Una casa in bilico / Tottering in the Dark. Réal. G. MAGLIULO et A. de LILLO ;
Sapore del grano. Réal. Gianni DA CAMPO ; Twist again à Moscou. Réal. Jean-Marie POIRÉ ; Tangos, l’exil de Gardel. Réal. Fernando E. SOLANAS
- 1985 Bordello. Réal. Nikos KOUNDOUROS
- 1980 Les jeux de la comtesse Dolingen de Gratz. Réal. Catherine BINET
- 1980 L’œil du maître. Réal. Stéphane KURC
- 1979 Il malato immaginario. Réal. Tonino CERVI ; Duos sur canapé. Réal. Marc CAMOLETTI
- 1977 Elles deux Réal. Marta MÉSZÁROS
- 1975 Sept morts sur ordonnance. Réal. Jacques ROUFFIO, avec Michel Piccoli
- 1974 Sue la fête commence. Réal. Bertrand TAVERNIER, avec P. Noiret, J. Rochefort, J. P. – Marielle, Nicole Garcia…
- 1973 Le complot. Réal. René GAINVILLE, avec Michel Bouquet
- 1972 Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil. Réal. Jean YANNE
- 1969 La nuit bulgare. Réal. Michel MITRANI, avec H. Garcin, C. Vanel, F. Périer
- 1969 Un amour de Tchekhov. Réal. Sergeï YUTKEVICH
- 1968 Le temps de vivre. Réal. Bernard PAUL
- 1967 Deux ou trois choses que je sais d’elle. Réal. Jean-Luc GODARD
- 1966 Mona, l’étoile sans nom. Réal. Henri COLPI ; Il ladro della Gioconda. Réal. Michel DEVILLE ; FALSTAFF Réal. Orson WELLES
- 1963 L’Ape Regina. Réal. Marco FERRERI ; Le meurtrier. Réal. Claude AUTANT-LARA
- 1962 Adorable menteuse. Réal. Michel DEVILLE avec M. Meril, P. Clémenti, M. Lonsdale, J.-M. Bory ; Climats. Réal. Stellio LORENZI, avec E. Riva, M. Piccoli ; Les Bonnes causes. Réal. Christian JACQUE, avec Bourvil. Les Sept Péchés capitaux – L’Orgueil. Réal. Roger Vadim.
- 1960 La princesse de Clèves. Réal. Jean DELANNOY, avec Jean Marais
- 1960 La fille dans la vitrine. Réal. Luciano EMMER
- 1959 La sentence. Réal. Jean VALÈRE, avec Robert Hossein ; La nuit des espions. Réal. Robert HOSSEIN, avec Robert Hossein, G. Vitaly ; Toi le venin. Réal. Robert HOSSEIN, avec Odile Versois
- 1958 Liberté surveillée. Réal. Henri AISNER et Vladimir VOLTCHEK, avec R. Hossein
- 1956 Crime et châtiment. Réal. Georges LAMPIN ; Pardonnez nos offenses. Réal. Robert HOSSEIN, avec Pierre Vaneck ; Les salauds vont en enfer. Réal. Robert HOSSEIN, avec H. Vidal, S. Reggiani
- 1955 La sorcière. Réal. André MICHEL, avec Maurice Ronet, Nisole Courcel ; Le crâneur. Réal. Dimitri KIRSANOFF ; Sophie et le crime. Réal. Pierre GASPARD-HUIT
- 1954 Avant le déluge. Réal. André CAYATTE ; Casanova. Réal. Stefano STENO ; Sie. Réal. Rolf THIELE ; Sinfonia d’Amore. Réal. Glauco PELLEGRINI
- 1953 Jours d’amour. Réal. Giuseppe DE SANTIS ; L’âge de l’amour. Réal. Lionello de FELICE ; Musoduro. Réal. Giuseppe BENNATI
- 1952 Le Infideli. Réal. Stefano Steno et Mario MONICELLI ; Penne nere (Plumes noires). Réal. Oreste BIANCOLI, avec M. Mastroïanni
- 1951 Fanciulle di lusso/ Des gosses de riches/ Jeunes filles de luxe, Réal. Bernard Vorhaus et Piero Musetta, avec Roberto Risso
- 1950 Pardon my french (version anglaise du précédent). Réal. Bernard VORHAUS

A la télévision, notamment dans :

- 2001 Resurrezione. Réal. Frères TAVIANI, d’après Tolstoï.
- 2000 Victoire ou la douleur des femmes. Réal. Nadine TRINTIGNANT, avec Marie Trintignant
- 1998 Tous les papas ne font pas pipi debout. Réal. Dominique BARON
- 1996 Dans un grand vent de fleurs. Réal. Gérard VERGEZ
- 1991 Mountain of diamonds. Réal. Jeannot SZWARC
- 1985 Cités à la dérive. Réal. Robert MANTHOULIS
- 1983 Les beaux quartiers. Réal. Jean KERCHBRON ; La chambre des dames. Réal. Yannick ANDREI ; Par ordre du Roy. Réal. Michel MITRANI
- 1982 Fort comme la mort. Réal. Gérard CHOUCHAN ; Le roi du balai. Réal. Jean-Daniel SIMON ; Les secrets de la Princesse de Cadignan. Réal. Jacques DERAY, d’après Honoré de Balzac
- 1981 L’agent secret. Réal. Marcel CAMUS, d’après Joseph Conrad ; Lorelei. Réal. Jacques DONIOL-VALCROZE ; Arcole ou la terre promise. Réal. Marcel MOUSSY
- 1979 La nuit de l’été. Réal. Jean-Claude BRIALY
- 1975 Les charmes de l’été. Réal. Robert MAZOYER

En 1969, elle fonde avec Françoise Arnoul et Bernard Paul une maison de production qui finance le film franco-italien, Beau Masque (Bernard Paul).

Prix d’interprétation féminine, 1963 au Festival International du Film (Cannes) pour le film : L’Ape Regina (Le Lit conjugal) de Marco Ferreri.

Bibliographie

Chez Fayard :

- 1979-96 Babouchka (avec Hélène Vallier, Odile Versois, Olga Baïdar-Poliakoff),
- 1987 Vladimir ou le vol arrêté
- 1989 Récits pour Militza
- 1990 Le Collectionneur de Venise
- 1993 Le Voyage de Sergueï Ivanovitch
- 1996 Du Coeur au ventre
- 2001 Ma Cerisaie
- 2005 24 images/seconde
- 2006 Sur la plage, un homme en noir.


Du mardi au samedi à 21h
Matinées samedi à 18h30 et dimanche à 15h30.

- Prix des places : 42€ - 36€ - 30€ - 21€
- Les mercredis, jeudis à 21h et dimanches à 15h30 :
36€ (au lieu de 42) et 30 € (au lieu de 36) pour les collectivités et
10€ pour les groupes de jeunes.
- “ LE MARDI À L’ŒUVRE “ : tarif unique 21€.

Tarifs préférentiels pour les internautes de Art-Russe.com et Russie.net :

(offre valable jusqu’au 31/10)

- 36 Euros (au lieu de 42) en première série
- 30 Euros (au lieu de 36) en deuxième série (Offre valable uniquement les mercredis, jeudis et samedis à 21H).

Sur présentation d’un justificatif (www.art-russe.com ou www.russie.net) : imprimez cette page en n/b ou en couleur et la présenter en caisse.
Réservation : 01 44 53 88 88

Les Dames du jeudi
Le Théâtre de l’Oeuvre
55, rue de Clichy
75009 Paris
Réservations : 01 44 53 88 88

Métro : Liège (ligne 13) ou Place de Clichy (ligne 2-13)
Bus : 68-81-95 arrêt Liège
Station Vélib : rue de Parme
Parking : rue de Clichy.



Si chacun balayait devant sa porte, comme la ville serait propre! Proverbe russe

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0