Accueil > Spectacles > Théâtre > LE JOURNAL D’UNE AUTRE (Anna Akhmatova)

LE JOURNAL D’UNE AUTRE (Anna Akhmatova)

8 - 13 avril 2010 puis 8 - 13 mai 2010


En 1938, Lydia Tchoukovskaïa rend visite pour la première fois à Anna Akhmatova. Les discussions sur la poésie, la littérature, la politique ou la survie, le partage des révoltes et des deuils, des anecdotes ou des sachets de thé, le mélange du trivial et du sublime forment le contenu de ces Entretiens.

LE JOURNAL D’UNE AUTRE d’après entretiens avec Anna Akhmatova de Lydia Tchoukovskaïa

8 - 13 avril 2010 puis 8 - 13 mai 2010
lun, mer, sam 19h30 - mar, jeu, ven 21h - dim 16h

Adaptation mise en scène, jeu Valérie Blanchon et Isabelle Lafon

En 1938, Lydia Tchoukovskaïa rend visite pour la première fois à Anna Akhmatova. C’est une visite pour “affaire“. Ce qui, dans le langage codé qu’elle utilise pour rédiger ses notes, signifie qu’elles vont échanger des renseignements sur leurs démarches pour faire libérer le mari de Lydia et le fils d’Anna, arrêtés depuis peu. Plus que tout, l’activité clandestine - qui consiste pour Lydia à apprendre par cœur les poèmes qu’Anna écrit avant de les brûler - les attache l’une à l’autre. 
Les discussions sur la poésie, la littérature, la politique ou la survie, le partage des révoltes et des deuils, des anecdotes ou des sachets de thé, le mélange du trivial et du sublime forment le contenu de ces Entretiens. 
Comment aborder ce qu’elles tissent ensemble ? Le rapport des deux actrices doit s’inventer comme le rapport entre ces deux femmes s’est inventé, au fur et à mesure de leur nécessité. C’est peut-être ici que le théâtre prend tout son sens. 
Dans cette proximité, cette clandestinité, cette parole qui continue malgré tout.. Parler, c’est continuer.

De dessous quelles ruines je parle, 
De dessous quels décombres je crie, (...) 
Et je claquerai les portes éternelles 
Pour toujours. 
Et quand même on reconnaîtra ma voix. 
Et quand même de nouveau on la croira.
Anna Akhmatova

Théâtre Paris-Villette - Parc de la Villette
211, avenue Jean Jaurès
75019 Paris
Métro : porte de Pantin

Réservation 01 40 03 72 23 du lundi au vendredi de 11h à 13h et de 14h30 à 18h

8 > 13 avril 2010 puis 8 > 13 mai 2010
lun, mer, sam 19h30 - mar, jeu, ven 21h - dim 16h



Aime ta femme comme ton âme et bats-la comme ta pelisse. Proverbe russe

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0