Accueil > Festivals > De Philharmonia Orchestra à l’Orchestre serbe Markovic, Festival ’Automne en (...)

De Philharmonia Orchestra à l’Orchestre serbe Markovic, Festival ’Automne en Normandie’ garde le répertoire slave !

19 octobre - 30 novembre 2008


Pour clore en beauté le festival, une soirée festive au Cirque-Théâtre d’Elbeuf autour des musiques traditionnelles et métissées de Hongrie et de Serbie.

- Cirque-Théâtre d’Elbeuf
30 novembre 2008 - 19h00
Bal de clôture

Pour clore en beauté le festival, une soirée festive au Cirque-Théâtre d’Elbeuf autour des musiques traditionnelles et métissées de Hongrie et de Serbie. Début en douceur avec l’ethno-jazz de Dresch. Puis l’énergie des Besh o droM vous préparera au feu du Boban i Marko Markovic Orkestar, une des fanfares serbes favorites de Kusturica. Il s’agit de découvrir de fabuleuses musiques entre tradition et modernité, de danser… mais aussi de boire et de manger “à la hongroise” (petite restauration payante à partir de 21h).

- Conception Kristina Rady
- Mihály Dresch Quartet
- Besh o droM
- Boban i Marko Markovic Orkestar
- Production : S/Z, Kristina Rady
- Co-accueil : Cirque-Théâtre d’Elbeuf, Centre des arts du cirque de Haute-Normandie.


- Théâtre des Arts - Opéra de Rouen
24 novembre 2008 - 20h30
Navettes au départ de Dieppe, Le Havre et Évreux à 19h

- Philharmonia Orchestra – Charles Dutoit et Baiba Skride Musique
Galerie d’images.

Le Philharmonia Orchestra occupe une place de choix dans le sérail des grandes formations symphoniques. Depuis 1945, Wilhelm Furtwängler, Lorin Maazel, Herbert von Karajan et Arturo Toscanini entre autres ont marqué le parcours de l’orchestre. Nous l’accueillons sous la direction d’une autre grande baguette des trente dernières années, Charles Dutoit. Au programme, une plongée dans l’univers de Tchaïkovski avec notamment son Concerto pour violon interprété par une jeune star du violon, la lettone Baiba Skride, lauréate du concours Reine Elisabeth 2001.

- Tchaïkovski, Eugene Onéguine : Polonaise (extrait de l’acte III)
- Concerto pour violon
- Symphonie n° 5
- Philharmonia Orchestra
- Violon Baiba Skride
- Direction Charles Dutoit
- Avec le soutien de Renault


- Théâtre de la Foudre, Scène nationale
19 novembre 2008 - 20h30
Navettes au départ de Dieppe et Le Havre à 19h

- Danse cinéma avec Nijinski ’Faunes’
- Galerie d’images
- Carnet du spectateur
- Conférence - Reprendre, revisiter aujourd’hui des oeuvres classiques de la danse

Les Sujets de la danse : conférence Danses et mythes
Les Sujets de la danse : projection
Les Sujets de la danse : visite au musée

En 1912, Nijinski dynamitait les fondations du ballet classique avec son Après-midi d’un faune. Un siècle plus tard, quels liens les créateurs entretiennent-ils avec cette oeuvre fondamentale du XXe siècle ? C’est la question que le chorégraphe et danseur Olivier Dubois – anciennement interprète chez Jan Fabre – aborde dans ce spectacle avec quatre versions du Faune qu’il interprétera tour à tour : celle de Nijinski, reconstituée avec la complicité de l’historienne Dominique Brun, sera accompagnée de trois nouvelles versions imaginées par la metteuse en scène Sophie Perez, le cinéaste Christophe Honoré et Olivier Dubois lu-imême. Ces trois versions contemporaines, très personnelles, soulignent l’indéniable modernité de ce personnage mythique, à la frontière entre humanité et animalité, et renforcent une dimension sulfureuse que la chorégraphie de Nijinski ne faisait que suggérer.

Idée originale et interprétation :
- Olivier Dubois
- Artistes associés : Vaslav Nijinski / Dominique Brun, Sophie Perez / Xavier Boussiron, Christophe Honoré, Olivier Dubois
avec Olivier Dubois, Caroline Baudoin, Laura Biasse, Marie-Laure Caradec, Sophie Gérard, Claire Laureau, Enora Rivière, Julie Salgues
dans le film de Christophe Honoré Tanel Derard, Jacob Lyon, Lucas Ruffié, Simon Truxillo
- Musique Claude Debussy, Xavier Boussiron, Sébastien Roux, Franck Alamo
- Assistant à la création Cyril Accorsi
- Création lumières Patrick Riou
- Costumes Corine Petitpierre, Cédrick Debeuf

Production : COD | Coproduction Festival d’Avignon, MC2:Grenoble, Internationales Tanzfest Berlin Tanz im August, Maison de la Culture d’Amiens centre de création et de production, La rose des vents Scène nationale Lille Métropole à Villeneuve-d’Ascq, Théâtre des Salins Scène nationale de Martigues, Les Spectacles Vivants-Centre Pompidou, Centre national de la Danse, Les Films d’Ici, Centre chorégraphique national Roubaix Nord-Pasde-Calais Compagnie Carolyn Carlson | avec le soutien du Centre chorégraphique national de Grenoble Jean-Claude Gallotta dans le cadre de l’accueil studio 2008, du Ballet de Biarritz Thierry Malandin dans le cadre de l’accueil studio 2008, de la DRAC Île-de-France ministère de la Culture et de la Communication et de la Fondation Beaumarchais

Co-accueil : Scène nationale de Petit-Quevilly / Mont-Saint-Aignan


Si le festival met cette année à l’honneur quelques textes classiques, il a également souhaité donner un coup de projecteur sur la scène théâtrale d’aujourd’hui.

Premier grand rendez-vous culturel de la rentrée, Automne en Normandie aura attiré en 2007 plus de 42 000 spectateurs, confirmant l’engouement du public pour un festival dont l’ambition et le rayonnement s’affirment un peu plus chaque année. Fort d’une réelle présence territoriale, d’une tarification accessible, d’un réseau de navettes gratuites facilitant l’accès aux spectacles, Automne en Normandie se conjuguera en 2008 comme un festival à la fois ouvert sur le monde et à tous les publics.

Cette nouvelle édition, riche d’une centaine de représentations, investira une trentaine de lieux et permettra à tous de découvrir les créations de grands artistes d’aujourd’hui. Rendre possible l’accès du plus grand nombre au spectacle vivant sous toutes ses formes, c’est là une des missions primordiales d’Arts 276. Je vous invite à sortir des chemins battus et à vous laisser enchanter durant les six semaines de découvertes et de rencontres que vous offre Automne en Normandie !

Bon festival à tous ! Didier Marie
Président d’Arts 276


Théâtre, musique, danse, vidéo, lumières et flammes, la troisième édition d’Automne en Normandie célèbre le spectacle vivant dans toute sa richesse et sa diversité. Bousculant les chapelles, refusant de cantonner chaque discipline à son pré carré, Automne en Normandie est définitivement transdisciplinaire, associant des artistes venus d’univers radicalement différents et privilégiant des œuvres atypiques, à la croisée des genres. Au fil des portraits d’artistes proposés cette année, se côtoieront l’univers musical, intime et délicat, de Vincent Dumestre et du Poème Harmonique, les chorégraphies électriques, puissantes, d’Emio Greco et Pieter C. Scholten et le théâtre profondément humain de Joël Pommerat. Dans une même approche transversale, les Veillées du festival vous inviteront à célébrer la Toussaint à travers les regards croisés d’artistes d’hier et d’aujourd’hui, de tradition savante ou populaire, d’Europe et d’ailleurs. Avec l’ensemble des artistes invités, nous vous avons composé un Automne curieux, surprenant, parfois déroutant, mais toujours placé sous le signe de la création et de la découverte !

Benoît André
Directeur d’Arts 276


Les lieux du festival

Automne en Normandie doit son existence aux lieux qui accueillent sa programmation.

L’édition 2006 vous donne rendez-vous dans les lieux suivants :

- Dieppe
Dieppe Scène Nationale : 1, quai Bretigny
Théâtre du Casino : 3, boulevard de Verdun

- Evreux
Le Cadran : Palais des Congrès d’Evreux, boulevard de Normandie
Médiathèque : Square Georges Brassens, allée des soupirs

- Grand-Quevilly
Théâtre Charles Dullin : Allée des Arcades

- Le Havre
Cinéma L’Eden : Espace Oscar Niemeyer
Le Grand Volcan / Le Petit Volcan : Espace Oscar Niemeyer, place Gambetta

- Le Petit-Quevilly
Bibliothèque François Truffaut : Rue François Mitterrand
La Foudre, Scène Nationale, rue François Mitterrand

- Pont-Audemer
L’Eclat : Place du Général de Gaulle

- Rouen
Conservatoire National de Région de Rouen : 50, avenue de la Porte des Champs
Musée des Beaux-Arts : Rue Jacques Villon
Théâtre des 2 Rives : 48, rue Louis Ricard
Théâtre des Arts : Place des Arts

- Saint-Etienne-du-Rouvray
Le Rive Gauche : 20, avenue du Val l’Abbé

- Val de Reuil
Le Dancing de la Compagnie Beau Geste : Ile du Roi.



Ce qui, en français, a l'air de sonner, bien traduit en russe peut être très vilain. Alexandre Soumarokov

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0