Accueil > Cinéma Russe > Wanted : le premier film à Hollywood par le réalisateur russe Timur (...)

Wanted : le premier film à Hollywood par le réalisateur russe Timur Bekmambetov

Date de sortie : le 16 Juillet 2008


Wanted : choisis ton destin est le premier film tourné à Hollywood par le réalisateur russe Timur Bekmambetov. Après des études à l’Institut des Arts et du Théâtre de Tahskent, Timur Bekmambetov se lance dans la publicité où il se forge un savoir-faire solide en travaillant pour plus de 500 marques.

Wanted : choisis ton destin est le premier film tourné à Hollywood par le réalisateur russe Timur Bekmambetov. Il est pourtant loin d’être un débutant puisqu’il avait marqué le box-office russe avec les films Night Watch et Day Watch, inspiré des romans fantastiques de Sergei Lukyanenko. Le premier s’étant même payer le luxe de devancer Le Seigneur des anneaux !

- Date de sortie : 16 Juillet 2008
- Réalisé par Timur Bekmambetov
- Avec James McAvoy, Angelina Jolie, Morgan Freeman
- Durée : 1h 50min.
- Année de production : 2008
- Distribué par Universal Pictures International France

Un russe à Hollywood

Wanted : choisis ton destin est le premier film tourné à Hollywood par le réalisateur russe Timur Bekmambetov. Il est pourtant loin d’être un débutant puisqu’il avait marqué le box-office russe avec les films Night Watch et Day Watch, inspiré des romans fantastiques de Sergei Lukyanenko. Le premier s’étant même payer le luxe de devancer Le Seigneur des anneaux : la communauté de l’anneau en terme de recettes.

Biographie

Après des études à l’Institut des Arts et du Théâtre de Tahskent, Timur Bekmambetov se lance dans la publicité où il se forge un savoir-faire solide en travaillant pour plus de 500 marques. Cette expérience l’amène vers le cinéma en 1994 avec Peshavarskiy vals, un premier long-métrage plongeant le spectateur au coeur du conflit Afghan qui lui permet de remporter le Prix du Meilleur Réalisateur au Festival de Karlovi Vari. Le cinéaste Roger Corman le remarque alors et produit alors son second film, Timur Bekmambetov, remake du film de 1974 qui met en scènes des combats de gladiatrices.

Il se lance alors dans un projet plus ambitieux, Day Watch, adaptation d’un best-seller fantastique russe où s’opposent les Forces du Bien et du Mal dans le Moscou d’aujourd’hui. Malgré un budget modeste de 2 millions de dollars, le film fait un carton au box-office se payant le luxe de rapporter plus d’argent que Le Seigneur des anneaux : la communauté de l’anneau. Fort de ce succès, il enchaîne avec la suite, Day Watch où il confirme son style décomplexé s’appuyant sur les effets spéciaux.

Ces deux films lui ouvrent inévitablement les portes d’Hollywood où il applique ses méthodes à Wanted : choisis ton destin en s’entourant cette fois de comédiens de renom comme Angelina Jolie, James McAvoy et Morgan Freeman. Après ce détour aux Etats-Unis, il revient à la saga qui l’a fait connaître avec Dusk watch prévu sur les écrans russes pour 2009.

La parole à l’auteur

Traditionnellement, les adaptations de comics nécessitent d’effectuer des changements pour les besoins de la mise en scène. Mark Millar, l’auteur du comic, revient sur ce qui a été conservé dans le film : "Les 40 premières minutes du film sont quasiment identiques, scène pour scène. Ce n’était pas le cas dans la première mouture, mais une fois embarqué sur ce projet, Timur s’est attaché à certains des aspects les plus noirs du matériau original. Je m’attendais à voir sacrifier certains des éléments "limite", mais on retrouve dans le film des dialogues, des cartouches, des commentaires et des séquences entières du livre. Cela me ravit. C’est ainsi que l’ouverture - un de mes épisodes favoris - a été fidèlement transposée dans la première scène du film, où un type remarque soudainement un point sur sa tête, s’empare de ses armes, saute par la fenêtre et se lance après trois assassins. Ils ont magnifiquement traité cela, en suivant quasiment notre propre découpage."

Cas de conscience

Angelina Jolie évoque son rôle de Fox, tueuse aussi froide que sensuelle : "Fox adhère au Code, point final. Elle ne croit qu’en sa mission, elle n’affiche et n’éprouve aucune émotion. Le film n’en reste pas moins un divertissement... quoique l’idée de tuer une personne pour en sauver des milliers mérite réflexion."

Quand les bureaux rendent fous

Quelques mois avant la sortie du film, une vidéo présentant un employé de bureau devenant fou a rapidement fait le tour d’Internet. Certains médias russes en auraient même parler pour illustrer les dangers du stress au bureau. Il ne s’agissait pourtant que d’une vidéo " virale " destinée à faire la promotion du film comme l’a révélé Timur Bekmambetov sur son blog et qui renvoie à la situation professionnelle de Wesley Gibson.

Tour du monde

Le tournage s’est principalement déroulé à Prague en mai 2007. L’équipe du film s’est également déplacée à Los Angeles et en Roumanie pour tourner la scène du train.

Films de Timur Bekmambetov disponibles :



Ce qui, en français, a l'air de sonner, bien traduit en russe peut être très vilain. Alexandre Soumarokov

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0