Accueil > Expositions > Le ’Kruzenshtern’ russe au BREST 2008

Le ’Kruzenshtern’ russe au BREST 2008

L’évènement maritime de l’année du 11 au 17 juillet 2008


Le ’Kruzenshtern’, quatre-mâts barque de 114,50 m, naviguant sous pavillon russe et construit, en 1926, à Bremerhaven est le plus grand de Brest 08 et le deuxième plus grand voilier école du monde derrière le Sedov, 117,50 m.

Au cœur de la flotte, comptant plus de 1800 bateaux, trente sept voiliers mesurent plus de 30 mètres. Parmi eux, le Kruzenshtern 114,50 m ; le Micéa 83 m ; le MS Sjokurs 85 m ; le Cisne Branco 76 m et le Sandness 72 m figurent en tête de liste des « grands gabarits ».

Le plus grand

Le « Kruzenshtern », quatre-mâts barque de 114,50 m, naviguant sous pavillon russe et construit, en 1926, à Bremerhaven est le plus grand de Brest 08 et le deuxième plus grand voilier école du monde derrière le Sedov, 117,50 m.
Construit pour le compte de la compagnie Flaeisz, ce clipper fut lancé, sous le nom de « Padoue », pour le transport de fret, naviguant le plus souvent entre le sud de l’Amérique et Hambourg. Mais c’est en effectuant le trajet Hambourg- Port Lincoln, situé dans le sud de l’Australie en un temps record de 67 jours, qu’il entra, en 1933, dans la légende. Il faut dire que ce voilier taillé pour la vitesse affiche, toutes voiles dehors, une surface de toile de 3632 m 2.
Sa carrière de clipper s’achevera, après la seconde guerre mondiale, lorsqu’il fut remis à la Marine Russe comme dommage de guerre. Depuis 1991, il est utilisé pour la formation des cadets de l’académie des pêches de Kaliningrap.


Une nouvelle fois, c’est Brest qui rassemble les bateaux et les équipages du patrimoine maritime international, qui attire le public des passionnés !
Nulle part ailleurs, on ne peut admirer une telle variété de voiliers, un si grand nombre de petites et grandes merveilles navigantes !

Les équipages invités sont les acteurs majeurs de l’événement, et tous de purs "bénévoles", qui viennent pour le plaisir de se rencontrer et de partager une belle et forte expérience nautique et festive.
Les visiteurs ne s’y trompent pas... ils sont curieux des choses de la mer, ils aiment ces bateaux magnifiques ou charmants, tellement différents de ceux qui peuplent les marinas modernes, et à Brest ils les voient en mouvement et sous voiles ! Ils trouvent à Brest l’ambiance authentique d’un port réel et vivant, l’émotion des moments rares. Ils se sentent au cœur d’un vrai morceau d’histoire maritime...



L'histoire est encore plus rancunière que les hommes. Nicolaï Karamzine

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0