Accueil > Spectacles > Théâtre > ’Les trois soeurs’ du théâtre Molodezhny/Fontanka de Saint-Petersbourg

’Les trois soeurs’ du théâtre Molodezhny/Fontanka de Saint-Petersbourg

Vendredi 20 juin à 20h / Samedi 21 juin à 15h


En juin 2008, dans le cadre du festival du ’Mois Molière’, le théâtre Montansier de Versailles accueillera les comédiens du théâtre Molodezhny/Fontanka de Saint-Petersbourg pour deux représentations exceptionnelles de la pièce ’Les trois soeurs’ de Anton Tchekhov. Mise en scène Semyon Spivak.

- Spectacle en russe, sur-titré en français
- Durée : 4h30 avec entracte.
- Tarif : 20€ (placement libre, ouverture des portes 45 mn avant le début du spectacle)

De toutes les grandes pièces de Tchekhov, Les Trois Sœurs est certainement la plus romanesque. Chronique de la vie d’une petite ville de garnison à la fin du XIXe siècle, elle montre l’existence quasi sans horizon de trois jeunes femmes, arrivées là dans les bagages de leur père, commandant de brigade, et qui rêvent de retourner là où elles ont passé leur enfance : à Moscou.

Mais l’élan vers l’avenir paraît définitivement enlisé, et le rêve du retour est marqué du sceau de l’illusion pour une jeunesse qui se perçoit sans avenir et échouée dans un monde trop vieux. Le monde que les trois Parques de Tchekhov voyaient obscurément venir était plutôt celui que nous voyons aujourd’hui s’éloigner, mais leur angoisse et leur sentiment d’impuissance devraient servir à ce que nous ne nous installions pas dans les nôtres.

Le Théâtre Molodezhny de Saint-Petersbourg est situé en bordure de la rivière Fontanka, à l’ombre paisible des vieux arbres du Jardin Ismailovsky. Fondé en 1980 par un des chefs de file du mouvement du Studio-Théâtre russe, Vladimir Malyshchitsky, il fut à ses débuts un espace de recherche expérimentale sur les nouvelles formes théâtrales.

Sous sa direction, novatrice et rebelle aux autorités de l’époque, le théâtre « de la Jeunesse » (traduction littérale de Molodezhny) devient pour toute une génération le lieu emblématique de la dissidence de l’intelligentsia. Son successeur, Efim Padve, tout en restant éloigné des thèmes officiels soviétiques, fait la part belle au drame psychologique moderne et aux spectacles musicaux. Mais c’est sous l’impulsion de Semyon Spivak , directeur artistique depuis 1992, que l’activité du théâtre Molodezhny prend une nouvelle ampleur.

Acteur, metteur en scène et producteur, ses créations voyagent dans le monde entier et participent à de nombreux festivals. Par ailleurs, Spivak n’hésite pas à faire appel aux metteurs en scène les plus prestigieux, tels Viktiuk, Tumanov ou Galibin. Epigone de Stanislavski, il revendique un théâtre à la fois populaire et esthétique. En tentant de comprendre la conduite humaine dans les circonstances plus incroyables et imprévisibles, il décèle l’éclat de la bonté sous les oripeaux les plus lugubres et les plus désespérés. Son sens aigü des mots, la puissance lyrique et la profondeur de son travail en font un des protagonistes du renouveau de la scène petersbourgeoise. Et le public de s’y trompe pas : la salle de 300 places ne désemplit pas !

« C’est avec grand plaisir que j’ai découvert l’univers du metteur en scène Semyon Spivak. Avec une belle inventivité, sachant doser avec la précision d’un horloger la tradition et la modernité, sa mise en scène et sa direction d’acteur sont délicates, esthétiques et originales. Les comédiens de la troupe sont d’une qualité remarquable. « Les Trois sœurs », une merveille ! »

Théâtre Montansier
13 rue des réservoirs
78000 Versailles

Réservations :
- par téléphone au 01 39 20 16 16 du mardi au samedi de 14h à 17h
- en ligne sur www.theatremontansier.com et fnac.com

Accès :

- en voiture : Autoroute A13 (Rouen), sortie Versailles Château

Parking :
- Place d’Armes (face à l’entrée du château) ou Place du Marché (Rue de la Paroisse)

En train :
- RER C (Versailles Rive-Gauche) puis 15 minutes à pied jusqu’au théâtre.
- SNCF Gare Saint-Lazare (Versailles Rive Droite), puis 15 minutes à pied jusqu’au théâtre.
- SNCF Gare Montparnasse (Versailles Chantiers), puis Bus Phébus B direction Rocquencourt, Arrêt



Aime ta femme comme ton âme et bats-la comme ta pelisse. Proverbe russe

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0