Accueil > Festivals > Hommage au dernier roi d’Arménie Léon V de Lusignan à la Basilique de (...)

Hommage au dernier roi d’Arménie Léon V de Lusignan à la Basilique de Saint-Denis (Paris)

20 - 30 juin 2007


La basilique-cathédrale de Saint-Denis rend hommage à Léon V, dernier roi d’Arménie, qui régna de 1374 à 1375 et dont la sculpture funéraire se trouve dans la nécropole royale de la basilique.

Hommage au dernier roi d’Arménie Léon V de Lusignan autour de son tombeau funéraire.
Saint-Denis - Basilique-cathédrale de Saint-Denis

La basilique-cathédrale de Saint-Denis rend hommage à Léon V, dernier roi d’Arménie, qui régna de 1374 à 1375 et dont la sculpture funéraire se trouve dans la nécropole royale de la basilique.

L’hommage se tient autour d’une cérémonie oecuménique avec des choeurs arméniens en présence de toutes les Eglises arméniennes et de l’Eglise catholique. Le tombeau de Léon V, qui date du XIVe siècle, est également mis en valeur. Léon V mourut à Paris le 29 novembre 1393 et fut enterré au couvent des Célestins. Celui-ci fut saccagé à la Révolution, de sorte que les ossements furent dispersés, mais quelqu’un réussit à sauver la pierre tombale. A la Restauration, il fut décidé de consacrer à Léon V un mausolée au milieu des rois de France, dans la basilique de Saint-Denis où l’on peut voir maintenant son gisant original.

Né à Chypre, le dernier roi d’Arménie était de lointaine ascendance française. Il régna moins d’un an et fut emmené captif au Caire. Là, il se lia d’amitié avec un pèlerin français qui réussit à convaincre le roi de Castille de payer la rançon fixée par le sultan. Léon V put ainsi embarquer en 1382 pour l’Europe et se rendre en France, peut-être attiré par ses racines poitevines. Il tenta en vain de jouer les médiateurs entre la France et l’Angleterre, comprenant que, tant que durait la guerre de Cent Ans, il n’avait aucune chance d’obtenir une aide européenne pour récupérer son trône.



Ce qui, en français, a l'air de sonner, bien traduit en russe peut être très vilain. Alexandre Soumarokov

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0